Publié le jeudi 1er avril 2010

Un nouvel évêque fondateur de la Bretagne ?

Le chantier d'archéologie près de la gare de SquiffiecLes travaux de l’électrification de la ligne Guingamp-Paimpol ont du bon : si les riverains peuvent se plaindre de l’impact du chantier dans leur environnement, les archéologues et les historiens sont ravis : une équipe vient de mettre à jour, près de la gare de Squiffiec, une tombe datant des premières années de l’arrivée des Bretons (de l’actuelle Grande-Bretagne) au VIe siècle. D’après les objets découverts, et des inscriptions relevées, il s’agirait de la tombe de l’évêque saint Neoket.

Saint Neoket en oraison au monastère de Lann Netra -  voir en grand cette image
Saint Neoket en oraison au monastère de Lann Netra

Originaire du Pays de Galles, il arriva sur l’Ile-Grande dans les Côtes d’Armor, au lieu-dit Kastell Erek. Il est réputé pour avoir fondé le monastère de Lann Netra, à l’origine du petit diocèse de Mann-Ebet qui fut rapidement intégré au diocèse de Saint-Brieuc.

Avec saint Brieuc, saint Malo (des villes du même nom), saint Samson (Dol-de-Bretagne), saint Patern (Vannes), saint Corentin (Quimper), saint Pol-Aurélien (Saint-Pol-de-Léon) et saint Tugdual (Tréguier), il a été reconnu comme un des évêques fondateurs de la Bretagne actuelle, bien qu’on ait pensé longtemps qu’il était légendaire : de sept, ils passeraient alors à huit !

Drapeau bretonLes incidences ne sont pas négligeables puisque si saint Neoket est bien reconnu comme un des évêques fondateurs, il faudra sans doute rajouter une bande au drapeau breton qui en compte actuellement neuf (les sept évêchés ci-dessus plus ceux de Rennes et de Nantes) : cinq bandes noires pour la Haute-Bretagne et quatre bandes blanches pour la Basse-Bretagne [1] .

Une exposition présentant les objets découverts devrait avoir lieu rapidement à Saint-Brieuc, patronnée par la Commission d’Art Sacré et l’ASNEB (Association Saint-Neoket Évêque de Bretagne).

Pour plus d’information, contacter l’courriel ASNEB.

Pour aller plus loin…

Mise à jour du 7 avril 2010

  • La ligne Guingamp-Paimpol n’est pas en cours d’électrification.
  • Pour l’instant, il n’y a aucun chantier de fouilles près de la gare de Squiffiec (le maire dixit…)
  • Saint Neoket : Neoket, c’est du breton (s’écrit en fait « N’eo ket », ça veut dire « N’existe pas »… comme St Neoket qui n’a jamais existé…
  • Kastell Erek existe (c’est une des seules choses avec la gare de Squiffiec…), c’est un lieu de l’Ile-Grande (à Pleumeur-Bodou, près de la LPO)
  • Le monastère de Lann Netra (Netra = rien en breton et le diocèse de Mann Ebet (Mann Ebet = rien du tout, en breton) n’ont jamais existé. L’association ASNEB non plus.
  • Par contre les sept saints fondateurs, eux, ont bien existé.
    Et du coup il n’a jamais été question de rajouter une bande au drapeau breton !

Merci aux 12 personnes qui nous ont demandé des renseignements. Et bon poisson d’avril 2010 ! :-)