Articles généraux

Extraits du Bulletin de la Communauté Pastorale Saint-Tugdual de Tréguier.

Un entretien avec Serge Kerrien, diacre du diocèse, responsable du Service diocésain de Pastorale liturgique et sacramentelle, délégué épiscopal.

Le rituel de l’initiation chrétienne des adultes prévoit que les trois sacrements de l’initiation (Baptême, Confirmation, Eucharistie) soient administrés au cours d’une même célébration, normalement celle de la Veillée pascale.

Or, on constate, à l’usage, la difficulté de bien faire apparaître les trois sacrements dans leur plénitude au cours d’une même célébration.Trop souvent le baptême occupe la vedette au détriment des deux autres sacrements. La tentation est alors très forte de le dissocier, ce qui est contraire à l’esprit même de l’initiation chrétienne dont le but est clairement l’Eucharistie. Alors comment faire ?

Les mots les plus courants de notre vocabulaire religieux ont fini, à force de répétition, par perdre pour nous saveur et profondeur.

Lorsque l’on parle de la mise en œuvre des rites et des symboles de la liturgie,certains haussent les épaules, comme s’il s’agissait de vieilles lunes propres à occuper les liturgistes. D’autres ne s’en embarrassent guère, considérant qu’ils sont inadaptés et qu’il vaut mieux expliquer. Dans l’un et l’autre cas, c’est méconnaître la place essentielle des rites et des symboles dans la construction de tout être humain, et donc dans la structuration du chrétien comme être croyant