Au hasard des registres

Les registres paroissiaux qui consignaient baptêmes, mariages et sépultures, servaient parfois aux rédacteurs de recueils de sentences morales, de pages test de calligraphie ou d’éphémérides. Ils y notaient à l’occasion les événements graves ou singuliers de la paroisse (épidémies, guerres, baptêmes de (...)

Les actes de baptême se présentent, dans les registres anciens, sous la forme petites notices, formelles en apparence et parfois fort succinctes. Leur étude est pourtant riche d’informations. L’évêché de Saint-Brieuc est favorisé sur ce point puisque le plus vieux registre de baptêmes d’Europe est celui (...)