L’aventure intérieure

Le temps de l’été est pour beaucoup d’entre nous le moment d’un rythme différent : Pour refaire notre âme et notre corps, c’est bon d’entendre l’invitation du Christ de « prendre un peu de repos »

« L’examen de conscience est une rencontre avec soi-même, mais une rencontre sous le regard de Dieu, ce qui est le propre du discernement spirituel. Il n’a pas pour objectif de conduire celui qui prie à réaliser sa propre perfection, mais plutôt d’en arriver à pouvoir trouver Dieu en toute chose, en repassant toutes les occasions où il a pu s’éloigner de Dieu. En fait, l’examen de conscience est tout simplement un moyen par lequel le priant peut vérifier sa disponibilité aux appels de Dieu. »
Gaëtan Girard, Discernement ignatien dans l’accompagnement spirituel, juin 1997, p.53

L’accompagnement spirituel « L’accompagnement spirituel, c’est aider quelqu’un à prendre conscience qu’il est mû par l’Esprit de Dieu ; c’est l’aider à reconnaître la source d’eau vive en lui, qui est plus ou moins ensablée, l’aider à découvrir son urgence intérieure, à déceler les puissances de vie qui sont (...)

Lorsque j’ai appris que la célébration de mon ordination diaconale aurait lieu en l’église Saint-Jean-du-Baly de Lannion, j’en ai été très heureux. De pouvoir tout d’abord manifester ainsi de façon concrète mon incardination (lien juridique et spirituel) dans le diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, et de (...)

Quelque 40 animateurs pastoraux du diocèse se sont retrouvés à Campénéac les 9 et 10 juin pour une récollection. L’équipe de préparation et d’animation de cette récollection avait choisi de la faire sous la forme d’une « Lectio Divina » de la parabole du Bon Samaritain Dans ce cadre, quelques notes écrites ont été remises en fin de parcours aux participants. Elles reprennent les étapes de cette forme de lecture de la Parole de Dieu telle qu’elle a été pratiquée durant ces 2 journées.
À noter : 2 autres approches de cette parabole avaient été proposées durant le même temps : le témoignage du docteur Yves Fleury et une prière prolongée autour du vitrail de Bourges.

Accueillir l’hôte intérieur L’aventure intérieure ne se programme dans aucune agence de voyage. Elle a pour espace celui « du cœur », ce lieu de mes profondeurs, de ma personnalité profonde, Celui où je suis connu et aimé entièrement de mon créateur, sans fard et sans détour, où je peux être moi-même. (...)