Nouvelles de Cracovie

Après deux semaines passées en Pologne pour vivre les Journées Mondiales de la Jeunesse, les costamoricains ont pu vivre la veillée et la messe avec le Pape François.

Après presque deux semaines passées en Pologne dans le cadre des Journées Mondiales de la Jeunesse, les costamoricains ont pu assisté au chemin de croix proposé par le Pape François.

Aujourd’hui, les jeunes costamoricains ont assisté à leur seconde catéchèse et ont participé à la rencontre avec le Pape François à Cracovie.

Ce matin, les Costamoricains ont pu assister à leur première catéchèse donnée par un évêque français. Une partie de ces derniers ont écouté Mgr Emmanuel Lafont (évêque de Cayenne) qui est revenu sur l’année de la Miséricorde impulsée par le Pape François.
Au même moment, Mgr Denis Moutel donnait une catéchèse à Rabka-Zdoj, pour des francophones, dont les jeunes mineurs Bretons.

A la veille du départ vers Cracovie, les jeunes bretons ont pu participer à une Eucharistie à Stroze en présence de Mgr Denis Moutel., évêque du diocèse de Saint-Brieuc L’après-midi fut consacré à l’échange, entre parties de football et partage autour d’un feu.

Les jeunes bretons sont allés visiter des patients dans un hospice près de l’église de Stroze avant de prendre la route pour rejoindre 15.000 jeunes du monde entier pour une eucharistie en plein air.

Père Nosek Aujourd’hui, les jeunes bretons et polonais se sont retrouvés pour un pèlerinage à partir de Biala Nizna vers Grybow. Cette grande marche de quelques kilomètres a permis aux pèlerins d’échanger entre eux et d’approfondir leur cheminement spirituel. Le Père Nosek, polonais, a voulu exprimer (...)

Après un petit-déjeuner pris en famille d’accueil, les jeunes bretons ont assisté à une messe en l’église de Stroze, sur la commune de Biala Nizna. Ces derniers étaient accompagnés des familles d’accueil qui le souhaitaient et des jeunes polonais engagés dans les Journées Mondiales de la Jeunesse de (...)

Le Père Corentin, aumônier du car des majeurs costamoricains a pris la parole durant le voyage, sur la route de la Pologne. Celui-ci est revenu sur sa vision des JMJ et comment bien les appréhender. « Je ne connais pas vos motivations, en tout cas n’hésitez pas à les coucher sur le papier. Quelles (...)