Jeudi 9 mai 2013

3 Questions : Le café théologique

Le café théologique, c’est quoi ?

Le café-théo : la théologie au bistrot ! Depuis plus de 10 ans, quatre fois par an, dans l’arrière-salle du café Rollais à Saint-Brieuc, un débat public sur une question religieuse, est organisé par des chrétiens, catholiques, protestants et orthodoxes. Il rassemble des curieux de tous bords : croyants, agnostiques ou athées, bavards ou timides, jeunes ou cheveux blancs avec deux règles à respecter : une grande écoute et une parole qui témoigne. La finalité est d’offrir un espace d’expression, ouvert à tous et ouvert sur le monde, sans entrave institutionnelle, dans lequel la parole est déverrouillée. Après une introduction qui cadre le débat, sous l’impulsion d’un animateur, les échanges construisent la soirée. La présence de théologiens, pasteurs et prêtres, permet de redresser les inexactitudes ou les approximations. Mais l’expérience montre que les réflexions sont souvent pertinentes, parfois très simples et lumineuses ; elles ne sont jamais superficielles ni dérisoires. En résumé une bonne soirée entrecoupée d’une dégustation de crus du terroir dénichés par Bernard Rollais.

Comment choisissez-vous les thèmes ?

  • soit un sujet d’actualité religieuse ou éthique
  • soit un sujet théologique générale

C’est le plus difficile. On se réunit dans le café Rollais, entre organisateurs pour être dans l’ambiance et chacun amène ses sujets que nous discutons jusqu’à ce que l’inspiration nous fasse arrêter un thème. Il faut ensuite trouver un titre « accrocheur ». Puis faire un « chapeau » que nous envoyons par mail à notre listing. La promotion se fait par affiche, RCF et Ouest France.

Quel est l’apport de l’oeucuménisme ?

Ce que l’oecuménisme apporte à toute question chrétienne. Nous devrions, dans tout questionnement, nous demander ce qu’en disent les autres confessions chrétiennes. Dans mon expérience personnelle de couple mixte ( mon épouse appartient à L’Eglise Réformée), la découverte de la réflexion réformée, m’a sortie des murs de mon Eglise, tout en restant profondément catholique. Les évangéliques m’impressionnent toujours dans l’expression de leur Foi et ils ont un sens très développé de la communauté. Le café théologique m’a fait découvrir une toute petite partie de la mystique orthodoxe qui m’a ravie et m’a fait découvrir des trésors de la pensée catholique !

  • mardi 14 mai à 20h30 : Le christianisme, une religion de la joie ?
    Lieu : Café Rollais, rue Général Leclerc,Saint-Brieuc.
    Contact : bernard.lenot chez orange.fr