Samedi 9 novembre 2013 — Dernier ajout dimanche 10 novembre 2013

3 questions à… Agnès de Guibert, Déléguée départementale du Secours catholique

Le troisième dimanche de novembre est le rendez-vous habituel pour la collecte nationale du Secours catholique. Découvrons par 3 questions Agnès de Guibert, Déléguée départementale du Secours catholique des Côtes d’Armor.

Vous étiez bien entourée le jour de l’inauguration* du nouvel espace pour le Secours Catholique (le président national et l’aumônier national, notre évêque, des élus municipaux etc …) était-ce important pour vous ?

Oui !

La présence de ces personnes marque notre appartenance au Secours Catholique/Caritas France membre du réseau Caritas Internationalis, notre appartenance à l’Eglise Diocésaine, notre ancrage dans la société. Leur présence est un signe de reconnaissance pour les bénévoles, les salariés qui donnent de leur temps, un signe de considération pour les personnes qui font appel à nous. Ce 15 octobre nous étions pourtant bien ensemble : personnes « influentes » et personnes de terrain. Une rencontre, avec les différents acteurs (bénévoles, membres de groupes, personnes aidées…) a eu lieu en présence François Soulage et Dominique Fontaine. La remontée du contenu des échanges a été un temps fort de l’inauguration.

Le Secours Catholique, depuis toujours, mène le combat contre l’exclusion sous toutes ses formes. Quelles sont aujourd’hui vos priorités absolues dans le 22 ? et pour les assumer, quel bénévolat ?

Nous vivons une situation de crise, la précarité financière devient plus rude, les demandes d’urgences deviennent plus prégnantes… Nous devons dans cette situation particulière ne jamais nous contenter d’une réponse directe sur l’interpellation première. Personne n’a rien n’à partager, c’est le slogan de Diaconia. Notre défit aujourd’hui : pour chacune des aides apportées : permettre à la personne, d’une manière ou d’une autre, de participer à ce qui va être mis en œuvre pour l’aider.

Des bénévoles à l’écoute, une écoute active qui sait lire, derrière la demande première, toutes les attentes, les besoins. Une écoute qui sait repérer dans la personne qui fait appel ce qui est force : ses atouts, ses compétences, les ressources sur lesquelles elle va pouvoir puiser.

Dans vos nombreux partenariats, comment et où placez-vous votre originalité ?

L’accompagnement global. Le Secours Catholique est une association caritative généraliste, d’Eglise. Généralise signifie que nous ne nous cantonnons pas à une seule facette, un seul type de pauvreté (logement, éducation, santé, travail…).Global signifie que nous nous préoccupons de la personne humaine dans sa globalité : ce qu’elle est, ce qu’elle vit (précarité matérielle mais aussi solitude, isolement, manque de lien social, perte de sens, vie spirituelle…).

Comme beaucoup de partenaires nous avons à cœur le soutien aux personnes les plus fragiles/précaires, nous avons à cœur d’éveiller, réveiller les consciences, et d’inviter à l’engagement. Nous avons foi en la personne que l’on aide : sa capacité à rebondir, trouver des solutions pour elle-même, sa capacité à soutenir, aider celles et ceux qui l’entourent. En Eglise, nous avons cette « originalité  » d’aller puiser dans la personne aidée : sa présence est chemin de conversion pour nous tous.

Aller plus loin

Voir en ligne : Secours Catholique Côtes d’Armor

Vos témoignages

  • bonjour le secours- catholique merci pour l’imauguration des nouveaux locaux , bravo des témoignages des équipes
    de parler de la colecte nationale le 17 novembre
    celà est important dans la vie des gens qui souffre qui sont dans le besoin qui n’ont pas de quoi se loger
    il faut aider ces personnes leur apporter notre soutien aux autres qui ont du mal à vivre . merci de faire un don pour les personnes en difficulter de vivre dans la pauvreté la vie qui meme tout les jours il faut les soutenir penser à eux moi je ne mais à leur place il faut prier pour les familles et enfants qui retrouve une vie mornal pour eux
    merci beaucoup de faire un don .
    bonne réussite les bénévoles du secours- catholiques merci d’aider les gens dans leur probléme
    merci de votre gentillesse Agnés déléguée départementale du secours- catholique mes compliment à vous toutes d’étre à la dispotision des autres dans votre vie de tout les jours que vous mener ce secours- catholique avec beaucoup de joie d’acceullir les familles de leur trouver un logement pour dormir merci merci merci
    bravo et encore bravo
    mes félicitations
    on va se mettre à distribuer des cartes à la fin de la messe de dimanche 17 novembre avec des messages de joie on n’a parler de ça vendredi 8 novembre avec l’équipe du quartier centre .
    on ne vous oublie pas
    Amen
    bisous
    Marion bénévoles du secours- catholiques avec les autres
    nous vous remercions chaleureusement
    mes Amitiés à vous tous
    mes salutations
    mes mots de mon cœur
    Amen le seigneur nous bénit et nous garde dans notre cœur va rejoint découvre observe prie écoute la voie
    du seigneur qui nous guideras dans notre chemin d’avenir vers les autres qu’on aime bien et on garde un amour profond
    regard la lumiére et le soleil qui brille dans le ciel
    va part et esprit saint
    esprit de dieux
    aurevoir
    à bientot .