Jeudi 17 avril 2014

3 questions à … Carine, baptisée en 2012

Carine, vous avez reçu le baptême lors de la nuit de Pâques 2012.
Qu’est-ce que cette fête représente pour vous ?

J’ai reçu le baptême il y a deux ans, lors de la nuit de Pâques ; si cette fête marque le passage de la mort à la vie, elle m’interpelle à repenser comment vivre au quotidien pour accueillir le Seigneur, garder espoir et rester optimiste.

L’écoute, la rencontre, la marche, 3 mots utilisés par le Pape François en s’adressant à des catéchumènes. Dites-nous comment ces mots résonnent en vous ?

Pour reprendre les trois mots utilisés par le Pape François ; l’écoute permet d’accueillir la Parole du Seigneur ; la rencontre ouvre notre cœur et notre esprit, notre porte à autrui ; la marche est une continuité et une persévérance dans la recherche du Seigneur.

Comment voyez-vous votre place dans la communauté de l’Eglise ?

Ma place dans la communauté de l’Eglise est pour l’instant auprès des enfants, notamment ceux de l’éveil à la foi, auprès de qui je continue d’écouter, de marcher et d’aller à la rencontre de Notre Seigneur.