Lundi 21 mars 2016 — Dernier ajout vendredi 18 mars 2016

3 questions à… Catherine Drezet, en charge du catéchuménat au sein du Diocèse de Saint-Brieuc

Cette année, 29 catéchumènes recevront le baptême durant la Veillée pascale, le 26 mars prochain

Combien de catéchumènes recevront le baptême à Pâques ?

Catherine Drezet : Cette année, vingt adultes, et neuf jeunes de plus de seize ans, recevront le baptême. Ils viennent de différents lieux du diocèse, toutes les zones pastorales ont la joie d’accueillir au moins un ou une catéchumène qui sera baptisé(e) prochainement. C’est dans la zone de Loudéac qu’ils seront les plus nombreux, sept adultes recevront le baptême, et un adulte sera confirmé, pendant la vigile Pascale.

Qu’est-ce qui vous frappe dans les parcours, les motivations des catéchumènes ?

Catherine Drezet : Avec l’équipe diocésaine du catéchuménat, ou localement dans les équipes mises en place, nous rencontrons des hommes et des femmes que nous ne sommes pas allé chercher… Ce qui nous touche, c’est la diversité des parcours. Il n’y en a pas deux identiques, et chacun a pu mettre des mots sur la présence de Dieu ressentie en lui (ou en elle).
Ils viennent vers nous avec leurs vies, leur histoire, parfois des vies marquées par les épreuves, les difficultés. Chacun avec son histoire personnelle. Dieu nous envoie des hommes et des femmes, en dehors de nos schémas habituels. Ce n’est pas nous qui avons eu l’initiative, ce sont eux qui viennent et, du coup, il y a ce côté imprévisible…
En tant qu’équipe diocésaine, ou en tant que catéchète-accompagnateur, nous sommes témoins, bienveillants… Nous sommes comme bousculés, mais dans le bon sens. Cela donne un impact, un élan… Nous nous disons que nous avons de la chance de vivre cela, et nous en sommes heureux.

Quelle est le rôle de la communauté religieuse durant ce temps-fort ?

Catherine Drezet : Je souhaite vraiment que la communauté puisse jouer au moins deux rôles…
Le premier : d’accueillir avec joie ces adultes qui rejoignent notre communauté, les recevoir dans ce qu’ils sont, ce qu’ils vivent. Que la communauté les accompagne de leur prière, de leur fraternité.
Le deuxième : que la communauté se laisse toucher par le chemin que ces adultes l’invite à partager. Qu’avec eux, nous nous reposions la question de notre propre foi, de notre propre relation à Dieu, que nous renouvelions notre profession de foi baptismale lors de la veillée Pascale.
Mais tout cela se vit déjà ; les catéchumènes en témoignent, ils sont touchés de l‘accueil des paroissiens, de leurs questions. Ils sont touchés, particulièrement au baptême, de vivre cela avec les membres de la communauté.

Aussi, laissons-nous porter par l’Esprit, entrons dans ce souffle…