Sites Web : Nominis - Saints, Fêtes et Prénoms

Publié le lundi 26 mars 2007

⇒ http://nominis.cef.fr/

Nominis : Origine et étymologie des prénoms, des fêtes, des saints, la vie des saints.

Sainte Spérie - patronne de Saint-Céré (✝ 760)

12 octobre, par contact@nominis.cef.fr

Espérie ou Exupérie. 740-760. Elle naquit dans la demeure seigneuriale de Saint-Sérène, dont la localité actuelle est Saint-Céré. Elle refusa de se marier pour se donner toute à Jésus-Christ et se retira dans la solitude dans les environs de Aynac. Son frère la rechercha pour la faire revenir sur sa décision, ce qu'elle refusa et, avec un cousin, il la tua au lieu-dit "Le ruisseau des Barbares." Son corps fut enseveli dans une crypte, sous l'église paroissiale de Saint-Céré. Sainte Espérie (†760) ou Exupérie, patronne de Saint-Céré dans le Quercy. Sa famille qui avait des biens, des terres et un château, voulait qu'elle en soit l'héritière. Elle refusa le mariage, s'enfuit avec une compagne et se travestit en paysanne. Elle put ainsi rester longtemps dans cette solitude. Son frère était persuadé que ce départ avait d'autres raisons que le service du Seigneur. Il parcourut le Rouergue et l'Aquitaine pour connaître le lieu de son séjour et ce n'est que bien plus tard qu'il la retrouva. Il était accompagné de celui qui soupirait après elle depuis tant d'années et qui, furieux de se voir opposer un nouveau refus, la décapita en lui disant :"Tu seras mon épouse ou tu ne le seras d'aucun."L'église paroissiale Sainte Spérie à Saint Céré - "Son nom vient de la légende de Spérie, fille de Sérénus, qui en 760 refusa de se marier pour consacrer sa vie à Dieu. Elle fut tuée et enterrée dans la forêt près d'une fontaine. Plus tard, une chapelle protégea la crypte et le tombeau. Sur ses restes, fut édifiée vers le XIe siècle l'église Sainte Spérie de style roman…" A lire aussi : Sainte Spérie ou la naissance de Saint-Céré (portrait du Haut Quercy)Illustration : vitrail de l'église de Saint-CéréUn internaute nous donne une version locale : Clarus (son frère) et Ellidius (son cousin) ont utilisé le lévrier d'Espère pour qu'il les conduise vers l'arbre creux (un châtaigner des bois de Leyme) où elle avait coutume de se loger en présence de son chien… elle fut décapitée près de sa cache ; la légende dit qu'elle a porté sa tête jusqu'au ruisseau du Brau (le ruisseau des Barbares - aujourd'hui : ruisseau du Narbonez)… pour y purifier son sang.

→ Lire la suite sur le site d’origine…