Mardi 17 janvier 2017

A Dinan une journée riche en émotion

103e journée mondiale du migrant et du réfugié à Dinan dimanche 15 janvier 2017

Le thème de cette 103e journée mondiale du migrant et du réfugié était :
« Mineurs migrants, vulnérables et sans voix » ce dimanche 15 janvier 2017. La messe diocésaine était présidée par notre Evêque le Père Denis Moutel en l’église St Malo de Dinan.

« Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il accueille » (Mc 9, 37)
« Quiconque accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c’est moi qu’il accueille » (Mc 9, 37)

Un accueil formidable et chaleureux, nous a été réservé par le Père Jean Mabundi et toute la communauté paroissiale. La célébration a débuté, par l’arrivée d’une famille de réfugiés, portant symboliquement une mappemonde pour signifier la dimension universelle de cette journée. Puis par une procession des offrandes aux rythmes africains. Tous les éléments étaient réunis pour que notre prière soit encore plus profonde plus dynamique.

Comme l’a indiqué Mgr Moutel dans son homélie : "Nous-mêmes, nous pouvons avoir des définitions approfondies sur la foi sans avoir vraiment rencontré le Christ, … / Nous pouvons sans doute dire cela du migrant et du réfugié que nous pouvons méconnaître, en raison de la distance et de la méconnaissance qui suscitent notre appréhension, parfois le rejet de quelques-uns.""Le pape François donne clairement le cap dans le message de cette journée.
« Chacun est précieux, les personnes sont plus importantes que les choses et la valeur de chaque institution se mesure à la façon dont elle traite la vie et la dignité de l’être humain, surtout en conditions de vulnérabilité, comme dans le cas de mineurs migrants »"

Après la messe, le verre de l’amitié, nous a tous réunis dans le réfectoire du lycée collège les cordeliers juste à côté de l’Église St Malo. Un énorme buffet composé de toutes nos spécialités nous a largement nourris.
L’après midi a été aussi très riche en émotion ; Mme Yasmina Diméo et ses musiciens, nous ont réchauffés le cœur et ont charmé nos oreilles par leurs magnifiques chansons.
Virginie et Mireille nous ont interpellés et ravis par leurs contes.
Sophie Bahé a témoigné sur sa vie avec les migrants en trois expériences vécues, nous étions sans voix et l’émotion était grande à la fin de son témoignage.
Pour conclure, nous avons eu la chance de pouvoir partager la galette paroissiale, qui était excellente.
Merci à vous tous qui avez contribué à la réussite de cette journée.

Pour la pastorale des migrants de notre diocèse
Yves Piron.

Voir l’article de présentation Journée mondiale du migrant et du réfugié : Le diocèse de Saint-Brieuc s’engage