Communauté du Chemin Neuf
Vendredi 27 mai 2011 — Dernier ajout mercredi 14 septembre 2016

Boquen, de la vie contemplative à la prière charismatique du Chemin Neuf

Depuis le 8 janvier, une nouvelle page de l’histoire de l’abbaye de Boquen, en Plénée-Jugon, à commencé, avec l’arrivée de deux couples de la Communauté du Chemin Neuf. Ils prennent la suite des moniales de Bethléem, qui ont quitté le monastère après 34 ans de présence.

Les quatre membres du Chemin Neuf devant les vestiges du cloître de Boquen. De gauche à droite : Gilles et Nicole Guidon, Andrée et René Abernot.
Les quatre membres du Chemin Neuf devant les vestiges du cloître de Boquen. De gauche à droite : Gilles et Nicole Guidon, Andrée et René Abernot.

Il y a deux ans [1], sœur Misaël nous recevait dans ce même parloir où Nicole et Andrée nous font entrer. Mêmes coussins, même icône de la nativité, même proximité avec la nature toute proche. Par la fenêtre, Andrée Abernot et Nicole Guidon admirent la nouvelle vue dégagée. Hier, des agriculteurs ont abattu des conifères de la longue allée menant à l’abbatiale. Déjà, du temps des moniales, ces voisins leur prêtaient main forte pour les gros travaux d’extérieur. Depuis le départ des sœurs, en janvier, ils continuent de mouiller leur chemise à Boquen, cette fois aux côtés de René Abernot et de Gilles Guidon les époux d’Andrée et Nicole. Avec le Père Didier Moreau, prêtre diocésain qui est resté à Boquen, et les frères et sœurs de la communauté du Chemin Neuf, ils animent la vie de prière dans l’abbaye et entretiennent son vaste domaine.

Arrivés depuis six mois, les nouveaux locataires de l’abbaye se sont volontairement donné le temps de l’observation, avant de lancer des propositions spirituelles en ce lieu chargé d’histoire. Déjà, plusieurs rencontres ont eu lieu à Boquen, montrant combien la Communauté du Chemin Neuf est attendue et accueillie par l’Église locale et tout le voisinage. Les couples Guidon et Abernot et toute la communauté paroissiale ont partagé l’Eucharistie, le 20 février, dans l’église de Plénée-Jugon. Une semaine de retraite Cana a eu lieu juste après Pâques. Gilles et René furent invités, début avril, à la semaine de la mission dans la paroisse de Loudéac. Et, sur place, les demandes d’accueil continuent : un groupe du Mouvement Chrétien des Retraités (MCR) pour une retraite ; des élèves du lycée Saint-Joseph de Lamballe, le Vendredi Saint ; l’aumônerie des hôpitaux de Lamballe en récollection… Et les 18 cellules de l’hôtellerie sont toujours disponibles pour des retraites individuelles.

Ainsi, les religieuses parties, Boquen semblerait avoir peu changé. Certes, les murs de la chapelle résonnent désormais des chants de la Communauté du Chemin Neuf, communauté du renouveau charismatique créée à Lyon en 1975, et dont les couples Guidon et Abernot sont membres. Mais les aménagements réalisés par les religieuses avec une note orientale sont toujours là, dans l’abbatiale et la chapelle. À 12h, les cloches vont sonner pour la messe. Andrée, René, Nicole et Gilles revêtent une aube blanche et s’installent dans les stalles de bois de « la chapelle des sœurs », comme ils ont pris l’habitude de nommer l’oratoire. Puis suivra le repas, et l’adoration de 14h à 18h, avec un groupe d’adoratrices fidèles depuis des années. Un rythme de prière que la communauté du Chemin Neuf a souhaité conserver, comme un bel héritage de la vie contemplative en ce lieu fondé par des cisterciens en 1137et où les Sœurs de Bethléem ont prié pendant 34 ans.

Avec le Chemin Neuf, les projets ne manquent pas à Boquen. Fidèle à son charisme auprès des couples et des familles avec les sessions Cana, les permanents réfléchissent aux propositions qui pourront être faites ici dans les prochaines années, à destination des couples et des familles. Mais pas seulement : le dimanche 22 mai, la Communauté organisait ici une journée conviviale pour les personnes seules célibataires, veuves, séparées et divorcées.

Quatre membres du Chemin Neuf à Boquen

L’abbaye de Boquen est désormais un centre spirituel du Chemin Neuf – le seul en Bretagne. Quatre membres – deux couples – de la Communauté du Chemin Neuf vivent dans deux appartements aménagés dans les bâtiments conventuels. Gilles et Nicole Guidon, 59 et 58 ans, viennent de Port-Louis, dans le Morbihan. Gilles était médecin à l’hôpital de Lorient, spécialisé dans les addictions. Nicole est médecin gériatre. Ils sont parents de 5 enfants et grands-parents de 7 petits-enfants. René et Andrée Abernot, 72 et 67 ans, n’en sont pas à leur première expérience de vie communautaire. Engagés dans la communauté depuis 1981, ces finistériens vivaient à Plouguerneau avant de s’installer à Boquen. Ils ont 5 enfants et 19 petits-enfants.

Article publié dans le numéro 6 de juin 2011 d’Église en Côtes d’Armor.

[1Lire Église en Côtes d’Armor de décembre 2009.