Zones de Guingamp et de Rotrenen
Lundi 24 octobre 2011 — Dernier ajout mercredi 14 septembre 2016

Bulat by foot and by night

Une marche-pélé de rentrée proposée aux jeunes de Bourbriac, Callac, Paimpol, Bégard, Plouha, Guingamp, Rostrenen le 17 septembre 2011.

Ils ont répondu nombreux à l’invitation, puisqu’ils étaient près d’une centaine avec leurs animateurs. Agés de 12 à 16 ans, certains préparent leur confirmation, d’autres sont venus pour voir et être avec leurs amis, tous ces jeunes ont manifesté un entrain et un enthousiasme pour le programme proposé.
Il faut dire que celui-ci était alléchant et bien préparé.

L’origine de cet événement, c’est le pardon de Bulat 2010. Un petit groupe se retrouve autour du curé de la Paroisse de Callac, le père Hubert Forget, pour faire le point sur le déroulement du pardon. Le constat est mitigé, car si le pardon attire toujours beaucoup de monde, où sont nos enfants, nos petits-enfants ? Comment pourrait-on à notre mesure organiser quelque chose pour eux, nous, chrétiens ainés dans la foi, et les faire bénéficier de cette grâce du pardon.

C’est alors qu’est née cette idée de Pélé de rentrée pour la zone autour de Guingamp. Il pourrait avoir lieu au Had-Pardon ? Ou lors du Pardon ? Ou à la Saint-Nicolas ? Soit le samedi et le dimanche qui suivent le pardon de Notre-Dame de Bulat ? Renouons avec la tradition.
Ce pélé pourrait regrouper les jeunes qui étaient à Lourdes, aux JMJ et toutes les aumôneries ?
Quatre réunions nous ont permis de mettre au point notre projet.
Réunions intergénérationnelles, car il s’agissait de recevoir à la Bulatoise, pèlerinage, veillée de prière, repas-crêpes, Tantad. Ce sont donc tous les artisans du Pardon n°1 qui ont dû s’investir pour ce Had-Pardon un peu extraordinaire. Nous étions une trentaine dans cette organisation.

Les animateurs de Rostrenen, Guingamp, Plouha, Paimpol, Callac, Bégard ont fait un travail extra de rassemblement et d’information auprès des jeunes.
En effet le jour-dit, le 17 septembre, trois groupes partaient à pied :

  • L’un de la Chapelle de Christ en Pont-Melvez (45 personnes)
  • L’autre de Burthulet en Saint -ervais (30 personnes)
  • Le troisième de la chapelle de l’Isle-en-Callac (25 personnes)

Trois groupes guidés par 3 Bulatois, montreurs de chemins, pour arriver 2h30 plus tard en vue du beau clocher de Bulat.
Une page d’histoire racontée par J.-P. Rolland et M. Le Naoût les attendait à l’église, puis nos mamm-gozh de Bulat ont astiqué leurs biligs, à la salle des fêtes pour un repas-crêpes pantagruélique (13 kg de farine, 700 crêpes, 150 places assises, 10 serveurs, 6 crêpières).
La veillée de prière était prise en charge par le Village Saint-Joseph de Plounevez-Quintin, chants et témoignage ont rythmé ce temps, nous invitant à rencontrer le Seigneur.
Les jeunes ont apprécié et participé, avant de se lancer dans la nuit, guidés par leurs torches, sur le chemin du Tantad.
Les parents étaient invités à rejoindre leurs jeunes là-haut.
Les fagots préparés de longue date par des connaisseurs, se sont enflammés pour la plus grande joie de tous. Un beau Tantad.
« Laissons monter vers notre Dieu, notre louange, et notre merci et confions à Notre-Dame de Bulat, cette année scolaire qui vient. »

Après la prière, place aux binious et bombardes de deux jeunes Bulatois, pour faire danser l’assemblée, qui ne s’est pas fait prier.
Une joyeuse sarabande s’est organisée autour du feu qui crépitait, faisant entrevoir l’espace d’une soirée l’éternité d’amour fraternel à laquelle nous sommes promis ensemble.

Fort de cette expérience, le groupe de Plouha vous invite l’année prochaine au Pélé de rentrée sur sa paroisse.

À l’année prochaine !