Samedi 19 février 2005 — Dernier ajout mercredi 26 février 2014

Carême : fleurir en liturgie

Voici quelques propositions pour les dimanches de Carême. Elles ont été élaborées après un partage à partir des textes de chaque dimanche.
De cette réflexion sont nés des schémas de compositions qui ne sont que des propositions.
Nous nous sommes sentis appelés à la confiance et au partage. Dans un souci de sobriété, les propositions de fleurissement se limitent à la seule Croix en ce temps de Carême

1er dimanche de Carême

Une composition en deux parties pourrait être faite au pied de la Croix.

Des végétaux morts ou secs, de plusieurs types, marqueraient une ligne horizontale.

Des rameaux souples s’élèveraient autour du pied de la Croix

2e dimanche de Carême

Un cierge pourrait être l’élément central de la composition, placé sur un chandelier qui pourrait alors servir de support à un bouquet en « S » , réalisé avec des végétaux souples.
Si des fleurs sont utilisées elles seront blanches ou jaunes de préférence

3e dimanche de Carême

Du sable disposé dans un grand plat creux, de l’eau dans un beau contenant transparent, et une seule très belle fleur, posée sur le sable, pourraient former la composition de ce dimanche. Le tout étant éventuellement surélevé sur une petite crédence

4e dimanche de Carême

La composition sur la croix pourrait être construite en forme de « S » sur un support à mi-hauteur de la Croix, la partie basse du « S » serait plus verte et la partie haute plus fleurie

5e dimanche de Carême

Dans un grand et beau contenant, plusieurs variétés de végétaux printaniers jailliraient au pied de la Croix.

(Éviter les végétaux persistants)