Lundi 14 juillet 2014 — Dernier ajout lundi 7 juillet 2014

Chapelle st Jacques de Merléac UZEL

M. Loïc Roscouët

La chapelle Saint-Jacques (XIV-XVe siècle), située au village de Saint-Léon, probablement construite par les Templiers, puis reconstruite semble-t-il au bord de la voie antique de Carhaix à Uzel par les Rohan en 1317 (elle ne fut terminée qu’à la fin du XIVe siècle). Cette chapelle constituait jadis une étape du pèlerinage qui menait les fidèles à Saint-Jacques de Compostelle. On y voit des verrières, œuvre de Guillaume Béart, qui retracent la vie de saint Jacques le Majeur et qui datent de 1402, ainsi que des lambris de couvrement peints qui datent du XVIe siècle. La chaire à prêcher date du XVIe siècle. Sa maîtresse vitre, datée de 1402, renferme les armoiries des seigneurs du Houlle, seules et mi-parties d’un burelé, et un autre blason portant une fasce. Les murs de la chapelle sont décorés de mâcles d’or sur fond de gueules, en souvenir des Rohan. Saint-Léon aurait été favorisé des bienfaits de Jean Valdire, dit de Saint-Léon, natif de ce village, dominicain du Couvent de Morlaix, puis confesseur du duc de Bretagne Jean V. Ce prince le fit nommer évêque de Léon en 1428. Transféré à Vannes, le 28 novembre 1433, il en répara la cathédrale. Il bénit, en 1442, le mariage du duc François Ier avec la princesse Isabelle d’Ecosse. Il mourut en 1444 et fut inhumé dans la chapelle Notre-Dame de sa cathédrale où se voit encore son tombeau. La chapelle Saint-Jacques est mentionné, semble-t-il à tort, comme paroisse dans un document de 1444. Il ne s’agit pas non plus du centre paroissial primitif puisque Merléac est désigné comme bourg en 1293. Les moines de l’abbaye de Bon-Repos y possédaient dès 1245 des maisons.

Aller plus loin :