Mercredi 18 février 2015 — Dernier ajout mercredi 1er février 2017

DCC - Délégation Catholique pour la Coopération

Fondée en 1967 par la Conférence des Évêques de France, la DCC (Délégation Catholique pour la Coopération) est le service du volontariat international de l’Église en France. Elle accompagne chaque année plus de 500 volontaires dans 50 pays.

Afin de faire connaitre cette proposition de l’Église de France et de donner la chance au plus grand nombre de s’engager pour le développement, de nombreux diocèses s’adressent aux internautes en présentant la DCC sur leur site. Le volontariat permet de partir à la rencontre de l’autre et de donner un témoignage fort de solidarité.

Vous avez envie de participer au développement des pays du Sud, de vivre une expérience interculturelle forte, de donner une dimension internationale à vos expériences professionnelles (coupure, césure…), et de vivre une expérience spirituelle ? La DCC vous propose :

  • Les Missions Solidaires, bénévolat d’une durée de 6 mois [1]
  • Le Volontariat de Solidarité Internationale, d’une durée de 1 à 2 ans [2]

Fondée en 1967, la Délégation Catholique pour la Coopération, [3] ONG catholique de développement, est le service du volontariat international de l’Église en France. Présente dans plus de 50 pays, la DCC accompagne chaque année plus de 500 volontaires. Ils mettent leurs compétences humaines et professionnelles au service de projets initiés localement, dans tous les domaines de développement et tous les types de métier.

Partir en volontariat avec la DCC, c’est :
- Se mettre au service de projets de développement locaux
- Mobiliser ses compétences professionnelles
- Rencontrer une autre culture dans des conditions de vie simples
- Vivre une expérience spirituelle
- Bénéficier d’une formation complète
- Être accompagné avant, pendant et après sa mission.

Pour candidater à un volontariat avec la DCC, rendez-vous ici. [4]

Pour rester informé des actualités de la DCC, vous pouvez :

  • Vous inscrire à la newsletter de la DCC [5]
  • Vous abonner à la revue [6]
  • Suivre le DCC sur :
  • Facebook [7]
  • Twitter [8]
  • Youtube [9]

Si vous souhaitez soutenir la DCC, rendez-vous sur cette page [10]

Témoignage