Mercredi 4 décembre 2013 — Dernier ajout mardi 3 décembre 2013

Deux démarches en cours pour la dimension solidarité du projet

• Une rencontre avec Saint-Brieuc Agglomération pour mettre en place une clause d’insertion dans les marchés à venir.

• Une réflexion commune avec la Préfecture, Adaléa, Trait d’Union et le Secours Catholique, autour du projet d’espace pour les plus démunis.

Clause d’insertion

Une convention est en étude entre le Diocèse et la Mission Insertion Emploi de Saint-Brieuc Agglomération pour un accompagnement et un suivi dans la mise en place d’une clause d’insertion dans les futurs marchés de la restructuration de la Maison Saint-Yves.

Une rencontre de travail a eu lieu, le 15 novembre dernier, avec Monsieur Gouezel, chargé de cette mission, à Saint-Brieuc Agglomération.

« La clause d’insertion permet à des personnes rencontrant des difficultés socio-professionnelles de saisir l’opportunité d’un marché pour s’engager dans un parcours d’insertion durable, via la mise en situation de travail auprès d’entreprises. »

Monsieur Gouezel de Saint-Brieuc Agglomération
Monsieur Gouezel de Saint-Brieuc Agglomération

Espace pour les plus démunis

Nous rencontrons actuellement, avec notre partenaire le Secours Catholique, les différentes structures du territoire qui œuvrent dans le domaine de la solidarité auprès des plus démunis.

Le 29 novembre dernier, nous avons rencontré certains acteurs du territoire de Saint-Brieuc pour mieux connaître les dispositifs actuels, identifier les besoins et rechercher des pistes possibles pour notre projet à la Maison Saint-Yves.

Étaient présents :

  • Monsieur Garro, de la préfecture, chef du pôle des politiques d’insertion et de lutte contre les exclusions à la Direction départementale de la cohésion sociale des Côtes d’Armor ;
  • Madame Bommert, vice-présidente de l’association Adaléa, accompagnée de Madame Bocqueho et de Monsieur Hamon. Cette association a, entre autres, pour mission « d’informer et d’orienter les personnes en difficultés et sans hébergement », le 115 ;
  • Madame Carré, responsable du centre d’hébergement d’urgence de Saint-Brieuc, Trait d’Union.

L’ensemble des participants a apprécié notre démarche qui consiste a partager sur notre projet avant de choisir le type de service que nous retiendrons sur le site de la Maison Saint-Yves.

Affaire à suivre …

De gauche à droite, Monsieur Garro de la préfecture et les 3 représentants d'Adaléa, Madame Bocqueho, Monsieur Hamon et Madame Bommert
De gauche à droite, Monsieur Garro de la préfecture et les 3 représentants d’Adaléa, Madame Bocqueho, Monsieur Hamon et Madame Bommert