Mardi 6 septembre 2011 — Dernier ajout mardi 4 octobre 2011

Diaconia 2013

Lourdes, 10-12 mai 2013

Avec Diaconia 2013, l’Église de France lance un appel à placer le service du frère au cœur de toutes nos paroisses, écoles, aumôneries, services, mouvements : servons la fraternité.

Diaconia 2013 n’est pas d’abord un rassemblement à Lourdes les 10,11,12 mai 2013. C’est une démarche de recherche, de partage, de conversion pour élargir la responsabilité du service du frère à tous les membres de l’Église. Si toute la communauté chrétienne doit porter le souci de la responsabilité catéchétique, il en va de même pour la diaconie, le service de la charité. Cette démarche nous concerne tous. Aucun chrétien ne peut s’en dire a priori dispensé !

Une équipe

Pour servir et conduire cette démarche dans notre diocèse Monseigneur Denis Moutel a demandé au vicaire général de constituer une équipe de pilotage.
Ce premier temps de la démarche est maintenant derrière nous. Cette équipe comprend :

La démarche

Elle se déploiera sur deux ans.
Voir article Comment préparer le rassemblement.

Une méthode

Le projet de l’équipe de pilotage n’est pas de susciter de grands événements pendant les deux années à venir. Bien davantage, il aimerait rejoindre des initiatives existantes (rencontre de formation - pardon - soirée de carême – rencontre CPM, etc…) pour leur donner cette couleur Diaconia 2013. Je vous invite à vous laisser rejoindre comme le fera le Conseil épiscopal élargi en sa journée de rentrée de septembre.

Le partage fraternel avec les plus fragiles et l’engagement social des chrétiens, animés par la charité, sont vitaux pour le développement de tous les humains”, disait à La Rochelle Mgr Bernard Housset, président du Conseil National pour la Solidarité. C’est tout l’enjeu de Diaconia 2013 !

Article repris d’Église en Côtes d’Armor n°9 de septembre 2011.

Vos témoignages

  • Diaconia 2013, un début 13 mai 2013 00:37, par Isabelle Collet

    Diaconia 2013 : le début d’une grande avancée et aventure humaine et chrétienne. Une Eglise dans le monde et qui sera reconnue comme grande si on continue d’entretenir et de faire grandir ce que Dieu a semé dans ce rassemblement.. Que son Esprit soit le premier que nous invoquions à chacune de nos rencontres en « fraternités ».
    J’ai vu quelque chose qui est appelé à être grand, quelque chose qui vient du désir profond de l’homme dans toute sa générosité ! Désir d’un monde meilleur. Merci à Dieu pour cette idée géniale qu’il a mise au cœur des hommes ! Dieu a semé, à nous de cultiver !
    La pauvreté du frère nous évangélise et donne à voir des merveilles !
    j’ai été touchée profondément dans ma foi personnelle, et dans ma position de chrétienne appartenant à une communauté et une Eglise. Mes rêves d’enfant croyante ont été réveillés, bousculés et je comprends pourquoi Jésus nous demande d’être comme des enfants. Ils savent aimer !
    Où est passé ma fraternité Seigneur, alors que je m’occupais à vivre ma vie familiale, sociale, professionnelle ? La fraternité va au delà de ce que j’ai cru bien faire ! Ce n’est pas de la solidarité, bien qu’elle soit intrinsèquement solidaire !
    Un Diaconia qui invite à l’humilité. S’abaisser pour pouvoir être envoyé ! Devenir une page vierge pour laisser Dieu écrire dessus. « Qu’ils soient Un ! »

  • marion Chevalier 8 mai 2013 21:42

    es tu bien arrivés à lourdes
    le diocese
    et le secours- catholiques
    et monseigneur moutel
    bonne journée pour demain
    bisous
    marion