Chrétiens à l’écoute du Judaïsme
Jeudi 11 octobre 2012

Glossaire du judaïsme

Petit glossaire des termes utilisés dans les émissions traitant des fêtes juives.

Retour Sommaire

Askenaz

Ce qui caractérise le monde juif originaire de l’est de l’Europe.

Retour Sommaire

Aron kodesh

« L’arche sainte » de chaque synagogue qui contient les « sifré torah » rouleaux de la Torah que l’on sort de l’arche sainte plus particulièrement pour la lecture de la sidra (portion de la Torah à chaque chabbat elle contient aussi un chofar et d’autres objets de culte et aussi d’autres rouleaux de récits bibliques (Ruth Esther, Jonas etc) lus à certaines fêtes religieuses.

Retour Sommaire

Azazel

Figure mythique du Moyen Orient représentant une entité démoniaque et violente.

Retour Sommaire

Chéma Israël

« Écoute Israël » est composé de plusieurs textes de la Bible (Deutéronome 6,4-5 et 11, 13-21, Nombres 15, 37-41) proclamant l’unité de Dieu et la fidélité d’Israël à ses commandements c’est la prière qui est la profession de foi du judaïsme.

Retour Sommaire

Chérinah

« Présence » de Dieu au-dessus de l’arche d’Alliance entre les ailes des séraphins.

Retour Sommaire

Chofar

Corne rappelant le bélier du sacrifice d’Isaac, dont on sonne à Roch Hachana.

Retour Sommaire

Diaspora

Terme grec qui signifie « dispersion » ; il désigne les juifs qui ne vivent pas dans l’État d’Israël.

Retour Sommaire

Etrog

Gros citron un des composants du loulav.

Retour Sommaire

Guemar tov !

« Bonnne conclusion ! », phrase que l’on se dit les uns aux autres à la fin de Kippour qui souligne le soulagement d’être pardonnés par Dieu de toutes les fautes

Retour Sommaire

Hanoukka

Fête de l’inauguration du sanctuaire, fête des lumières.

Retour Sommaire

Kippour

Jour du Grand Pardon.

Retour Sommaire

Loulav

Rameau composé de trois plantes, palmier dattier, saule et myrte
et d’un gros citron appelé étrog que l’on agite dans les six dimensions de l’espace à la prière du matin pendantles huit jours de la fête de Soukot.

Retour Sommaire

Néonémie

Fête pour célébrer le premier jour du mois.

Retour Sommaire

Paracha

Passage hebdomadaire de la Torah, lu à la synagogue.

Retour Sommaire

Pentateuque

Les 5 premiers livres de la Bible, communément appelés la Thorah.

Retour Sommaire

Pesha

Nom hébreux de la Pâque signifie « passage ».

Retour Sommaire

Propiciatoire

Caporet en hébreu (Exode 26,34), linge en or qui couvre le dessus de l’arche d’Alliance.

Retour Sommaire

Roch Hachana

Nouvel An (tête de l’année).

Retour Sommaire

Rouah ha Kodech

C’est l’expression en hébreu pour dire l’Esprit Saint.

Retour Sommaire

Seder

Repas rituel de la Pâque.

Retour Sommaire

Sépharade

Ce qui caractérise le monde juif originaire du pourtour du bassin méditerranéen.

Retour Sommaire

Shana Tova !

Bonne Année !

Retour Sommaire

Shavouoth

Signifie « semaines » termine les fêtes de Pesha  ; correspond à la fête chrétienne de Pentecôte.

Retour Sommaire

Sim ’hat Tora

Signifie la joie de la Torah

Retour Sommaire

Soukkah

Cabane, tente ; au pluriel on dit Soukkot.

Retour Sommaire

Soukkot

Fête des « cabanes ».

Retour Sommaire

Techouva

« Repentir », repentance.

Retour Sommaire

Tétragramme

Nom que Dieu se donne (Exode 3, 13-14) Ce mot est composé en hébreu de 4 lettres YHVH mais il ne peut pas se lire et encore moins se dire, pour deux raisons : Dieu ne peut-être réductible à aucune chose , pas même un mot il n ’y a que Dieu lui-même qui peut prononcer son nom.
Dans une lecture juive de la bible en hébreu, lorsqu’on le rencontre le tétragramme on le remplace par Adonaï qui veut dire Seigneur, ou dans un échange plus ordinaire on dit Hachem ce qui veut dire « le Nom ».
Le Vatican a demandé que dans les nouvelles impressions de la Bible le tétragramme ne soit plus traduit par Yavhé ou Jéhovah mais par le Seigneur.

Retour Sommaire

Torah

Dans son sens le plus étroit, ce mot désigne les cinq livres de Moïse. La Torah est parfois appelée « le Pentateuque ». Dans son sens le plus large, ce mot désigne l’ensemble des enseignements du Judaïsme.

Retour Sommaire

Tzédaka

Aumône.

Retour Sommaire

Yom Kippour

Jour de jeûne, de privation et de prières pendant lequel on se repent des péchés de l’année écoulée (littéralement « jour de l’expiation »). Jour du Grand pardon.

Retour Sommaire