Lundi 12 mai 2014 — Dernier ajout jeudi 8 mai 2014

Hors-série n°18 - Mai 2014 en Côtes d’Armor

Edito : Monsieur saint Yves, dites-nous comment devenir des saints !

Qui était saint Yves ?

Hormis son testament, il ne reste aucun écrit de la main de saint Yves. C’est grâce aux nombreux témoignages collectés dans le cadre de l’enquête de canonisation qu’il est possible aujourd’hui de définir sa personnalité.

Saint Yves, patron de la Bretagne

Sept siècles de pardon à Tréguier
La ferveur pour saint Yves s’est très vite inscrite dans un grand rassemblement festif, un jour fixe du calendrier : en d’autres termes, un pardon. Mais ce n’est qu’en 1880 que la Saint-Yves est devenue la “ fête nationale des Bretons ”, un “ Grand pardon ” drainant les pèlerins du Trégor et du Goëlo.

Se prosterner devant le tombeau de saint Yves
A sa mort, Yves Helory est inhumé dans la cathédrale de Tréguier à l’emplacement où se dresse son tombeau aujourd’hui. Quelques mois après sa canonisation, le 29 octobre 1347, les reliques du saint sont exhumées. Son crâne est déposé dans un reliquaire pour être porté en procession chaque année lors du pardon du mois de mai.

Yves, le saint François de la Bretagne
Connaît-on le lien de saint Yves avec François d’Assise ? Le pape François a choisi ce nom quand, au conclave qui l’élisait en mars 2013, il lui fut rappelé : “ N’oublie pas les pauvres. ”

Les " pardonneurs " du Grand pardon de Saint-Yves
Dans toute la Bretagne, il est de coutume d’appeler celui qui préside un pardon, qu’il soit celui d’un haut lieu bien connu ou celui d’un humble village, le ‘pardonneur’. Vous ne trouverez pas ce mot dans le dictionnaire car il reste bien propre aux pardons bretons, mais j’aime cette appellation et je l’ai toujours employée quand j’invitais des prêtres ou des évêques à présider l’un des pardons du diocèse.

Sur les pas de saint Yves
Un nouveau chemin entraîne les pèlerins dans les traces de saint Yves afin de parcourir, comme lui, en marcheurs infatigables, la région comprise entre Trédrez, sa première paroisse, et Minihy-Tréguier, son village natal.

La fécondité spirituelle de saint Yves

Le Fonds Saint-Yves “ Droit, justice et équité ”
Le Fonds Saint-Yves a fêté son premier anniversaire au moment où se déroulait le premier grand évènement organisé avec son concours, le 15 février 2014.

Une information juridique gratuite
Le Fonds Saint-Yves contribue au rayonnement du personnage de saint Yves en apportant une aide aux justiciables en difficulté. Chancelier de l’évêché, avocat honoraire, Yves Avril participe à ces rencontres.

Des demandes exaucées par l’intercession de saint Yves
Les dizaines de cahiers d’intercession remplis à Minihy et à Tréguier auprès du tombeau de saint Yves sont l’expression d’une grande confiance envers lui. Beaucoup concernent les tensions familiales, les difficultés professionnelles et les problèmes judiciaires.

Saint Yves, modèle des prêtres
Au jour du Grand pardon, comme tout au long du mois de mai, à l’abri de la cathédrale de Tréguier et de la petite église de Minihy ou encore sur le chemin de procession, la foi populaire, chère au cœur du pape François, aime à reprendre tour à tour en français et en breton les cantiques à saint Yves. Ces cantiques rappellent la justice de saint Yves et sa proximité des pauvres. Ils le chantent également comme modèle et exemple pour les prêtres, “ skouer ar velein ” … (P. Loïc Le Quellec).

Etre curé de la cathédrale de Tréguier
L’accélération de l’histoire religieuse de notre diocèse réserve pas mal de surprises. A peine cinq ans après mon ordination, me voilà curé de la cathédrale de Tréguier. C’est d’autant plus impressionnant que j’ai beaucoup fréquenté ce lieu, depuis longtemps … (P. Guillaume Caous).

Saint Yves dans l’art sacré

Un tableau de Claude Vignon à l’évêché
L’évêché de Saint-Brieuc conserve un tableau d’une grande valeur artistique. Dû au pinceau de Claude Vignon, peintre parisien, il honore le saint patron des hommes de loi et de la Bretagne.

L’église de Minihy-Tréguier, mémorial de saint Yves
“ Neus ket eur chapel, e beder enni
Gant mui a galon ‘vit e Vinihi. ”

Il n’y a pas de chapelle, dans laquelle on prie
Avec plus de cœur que celle de Minihy.

A travers le monde
Neuf paroisses dédiées à saint Yves en France, deux autres à Rome, une à Québec, une autre à Sao Paulo, au Brésil … mais aussi, à travers le monde, des écoles, des associations de juristes catholiques et beaucoup de Bretons qui se réclament du saint. Une façon de prolonger son esprit de dignité, de justice et d’équité ?

Pour aller plus loin
La Bibliothèque de l’évêché de Saint-Brieuc détient la Bulle papale de Clément VI, qui déclare Yves Hélory saint de l’Eglise catholique de Rome (parchemin, 1347).

Voir article Grand Pardon de Saint-Yves à Tréguier