Vendredi 30 octobre 2015

Ils viennent de la grande épreuve

Les médias nous ont habitués ces derniers temps à voir ces immenses files d’hommes, de femmes et d’enfants qui cherchent à se réfugier dans des contrées plus paisibles. « Il viennent de la grande épreuve » et ils aspirent à des jours meilleurs.

En longeant les quais de la Liffey à Dublin, je me suis trouvée au milieu de ces statues symbolisant les irlandais lors de la grande famine de 1845- 1850. Avec la ville grouillante d’activité en toile de fond, c’était pour moi l’image saisissante de la foule immense de ceux qui nous ont précédés dans la foi, mais aussi ces « saints de tous les jours », dans les labeurs, les joies et les peines des jours ordinaires et aspirant à la joie sans fin.

"Voici une foule immense, que nul ne pouvait dénombrer, une foule de toutes nations, tribus, peuples et langues. …. Ils viennent de la grande épreuve. » Apoc, Jean 7, 9 et 14

« Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse, car votre récompense est grande dans les cieux ! » Mat 5,16

Sculptures - Dublin - Photo AD - JPEG - 1.4 Mo
Sculptures - Dublin - Photo AD

Être immergé dans la lignée
Des hommes, des femmes, des enfants,
Qui, au long des siècles,
Par toute la terre,
Ont marché, travaillé, souffert, donné, aimé…..

Ils viennent de la grande épreuve

Leurs mains ont creusé, défriché, sculpté,
Lavé, cousu, caressé,
Pianoté sur un clavier.
Elles ont été lien d’amitié et de tendresse.

Ils viennent de la grande épreuve.

Leurs routes ont été jalonnées
De grandeur ou humilité,
De certitudes ou de doutes,
De pauvreté ou de richesse
De misères ou de gloire.
Ils ont été éprouvés
Comme l’or au creuset,
Dans leur corps et dans leur âme,

Ils viennent de la grande épreuve.

Toi, Jésus de Nazareth,
Tu as mis tes pas dans leurs pas.
Tu as épousé notre humanité

Tu viens de la grande épreuve.

Bienheureux, vous les saint de tous les jours,
Connus ou inconnus,
Et vous, nos êtres chers
Qui nous précédez dans la lumière
Avec Jésus notre frère,Christ ressuscité !

Bienheureux, vous tous qui venez de la grande épreuve

Alberte

Petites épreuves de sainteté dans la simplicité de tes jours :
  • La sainteté au quotidien n’est pas un chemin de perfection. N’est ce pas plutôt vivre l’instant présent en pleine consciences. Et si tu t’essayais à de petites exercices d’adhésion à l’ordinaire et l’imprévu de ton chemin quotidien ?
    Bouquet tout simple - PHOTO AD
    Bouquet tout simple - PHOTO AD
  • Choisis une ou deux activités courtes de ton quotidien que tu bâcles un peu ou que tu fais à reculons ou par habitude : Préparer un repas, surveiller les devoirs de ton enfant, prendre ta pause du midi…. Mets y toute ton attention, ralentis le rythme, mets y tout ton amour !
  • Rends toi joyeux et présent dans quelques rencontres : écoute ton voisin, ton ado, tel collègue ! Souris leur, considère ce qui et beau et bon en eux !
  • En un instant de mémoire et de prière, laisse monter une louange pour les êtres chers qui t’ont précédé, pour des petites graines d’éternité semées au quotidien. Demande leur d’intercéder pour toi sur ton chemin de vie.