Samedi 8 novembre 2014

Joie pour les coeurs qui cherchent Dieu

« Je vous ai dit cela pour que ma joie soit en vous, et que votre joie soit parfaite." Jean 15,11

Il est une joie qui n’est pas éphémère. Elle n’est pas d’un instant, car elle s’enracine dans cette quête incessante de « l’Autre soleil », notre Dieu créateur, ainsi nommé par Olivier Clément, théologien orthodoxe.

dessin 1 maternelle classe Isabelle Photo AD - JPEG - 191.5 ko
dessin 1 maternelle classe Isabelle Photo AD
Joie pour les cœurs qui cherchent Dieu Ps 104


Seigneur, tu as fait de moi
un chercheur de ta présence.
Je n’ai jamais fi ni de te découvrir.
Plus, je te trouve
et plus je te cherche !

Ainsi,au fond de moi
Tu as fait s’épanouir
La joie !

Je te bénis pour cette joie profonde,
fruit de de la patience du temps,
et des petites victoires
chaque jour que tu me donnes,

Joie qui m’unit
à tous les chercheurs de Dieu
Joie qui me rend proche de ceux
qui cherchent un sens à leurs pas
sur cette terre.

Alberte

Petits exercices de joie, dans la simplicité des jours.
rosace cathédrale de Strasbourg Photo AD -  voir en grand cette image
rosace cathédrale de Strasbourg Photo AD

* En cette saison où les jours sont gris, trouve quelque chose qui illumine ta maison : une belle bougie allumée dans la paix du soir, quelques bulbes de jacinthe qui vont progresser sous tes yeux, les couleurs d’une belle reproduction sur ton mur. Savoure la joie qui illumine tes yeux !

  • Communie aux petites joies de ceux qui sont tes compagnons de route : l’éclat de rire de ton petit enfant, le sourire de bonheur d’un(e) ami(e) avec qui tu passes un bon moment, le soleil du coup de fil ou d’un mail de ceux que tu aimes.
  • Laisse éclater une louange auprès de ton créateur pour la joie rencontrée chez tous les chercheurs de sens que tu côtoies, pour toutes ces vies tendues vers « l’Autre Soleil » qui illumine les cœurs !