Lundi 2 octobre 2017 — Dernier ajout mardi 3 octobre 2017

Journée diocésaine sur la réception du synode

Samedi 30 septembre, le père François-Xavier Amherdt (professeur de théologie à l’Université de Fribourg en Suisse) était l’invité du diocèse de Saint-Brieuc, au lycée du Sacré-Cœur à Saint-Brieuc. L’occasion de revenir sur les Actes du synode proclamé par Mgr Denis Moutel le 4 juin dernier, lors de la Pentecôte.

Galerie-photos

Intervention du père François-Xavier Amherdt

« Comme les catéchumènes qui reçoivent la Parole de Dieu, nous sommes ici pour recevoir les Actes du synode qui sont un point d’arrivée mais aussi un point de départ », a introduit père François-Xavier Amherdt. « J’ai été en admiration et rempli de joie face à ce processus synodal. Désormais, il s’agit de discerner, d’accompagner pour mieux intégrer. Laissez-vous réconciliez, c’est dans la rencontre communautaire que les Actes du synode trouveront chair. »

Père François-Xavier Amherdt a souligné l’importance de travailler le document à tous les niveaux du diocèse : en comité de suivi diocésain, en zones pastorales, en EAP, en relais… « Chacun est appelé à apporter sa pièce de puzzle pour construire l’ensemble. Dieu apportera la sienne également ! »

« Avant les Actes du synode, c’est d’abord notre conversion personnelle qui est essentielle. Notre parole n’a de crédibilité que si elle précède notre être », a souligné père François-Xavier Amherdt. « Les Actes du synode est le résultat de 1000 équipes de dialogue et non un document qui résulte directement de l’évêque. C’est un chemin synodal où Mgr Denis Moutel a donné son souffle et sa patte. »

Selon père François-Xavier Amherdt, les thèmes qui ressortent sensiblement des Actes du synode sont :

  • les jeunes,
  • l’accueil des personnes en difficulté,
  • le respect des personnes en fragilité,
  • et l’ouverture au monde…
    « tout cela porté par la prière », a-t-il rajouté.

Temps de respiration

Temps de prière