Vendredi 10 novembre 2017 — Dernier ajout mardi 21 novembre 2017

Journée mondiale des pauvres : le diocèse de Saint-Brieuc se mobilise

« À la lumière du “Jubilé des personnes socialement exclues”, alors que dans toutes les cathédrales et dans les sanctuaires du monde les Portes de la Miséricorde se fermaient, j’ai eu l’intuition que, comme dernier signe concret de cette Année Sainte extraordinaire, on devait célébrer dans toute l’Église, le XXXIIIe dimanche du Temps ordinaire, la Journée mondiale des pauvres. Ce sera la meilleure préparation pour vivre la solennité de Notre Seigneur Jésus Christ, Roi de l’Univers, qui s’est identifié aux petits et aux pauvres et qui nous jugera sur les œuvres de miséricorde (cf. Mt 25,31-46). Ce sera une journée qui aidera les communautés et chaque baptisé à réfléchir sur la manière dont la pauvreté est au cœur de l’Évangile et sur le fait que, tant que Lazare git à la porte de notre maison (cf. Lc 16,19-21), il ne pourra y avoir de justice ni de paix sociale. »
Pape François

Au niveau diocésain

Jeudi 16 novembre

Thème : « Vivons des actes pour nous nourrir des expériences des uns et des autres » à la Maison Saint-Yves

Après un dîner partagé pris au sein de la Maison Saint-Yves, les personnes présentes se sont réunies pour visionner des petits films préparées par le groupe de la Diaconie du diocèse de Saint-Brieuc sur la Fraternité Pierre d’Angle, le pèlerinage Fratello, le Village Saint-Joseph, l’Escale Familles et le groupe accueil des migrants de Guingamp. Entre chaque diffusion, la quarantaine de participants s’est divisée en petits groupes de partage d’expérience avec la consigne de faire remonter un point essentiel au terme de leurs échanges.

info document -  voir en grand cette image

Sur le thème de la "Fraternité", plusieurs expressions ont été soulignées : "accepter nos pauvretés", "s’engager dans le temps" ou encore "tendre la main". Concernant le volet "Célébrer", les participants ont noté "trouver sa place dans la communauté", "inviter et aller chercher" mais aussi "donner envie de s’investir". Enfin, sur la partie "Prendre soin de l’autre", il a été question de « s’investir avec la personne », "faire confiance", "se respecter mutuellement", "se mettre au service" et "prier pour les autres".

info document -  voir en grand cette image

Durant la soirée, Jean-Claude Lemercier, diacre pour la Diaconie de l’Église dans le diocèse de Saint-Brieuc a pris la parole pour souligner que "le pauvre est celui que l’on attend pas, que l’on entend pas. Pour un chrétien, la solidarité est la traduction d’une exigence évangélique.
La Diaconie est la mise en œuvre de l’Évangile au service des personnes, notamment les plus pauvres. La Diaconie nous fait revisiter les fondements théologiques de l’action solidaire. La première diaconie que Dieu nous offre, c’est Jésus dans notre humanité.
Nous avons à nous entraider en prenant soin et pour vivre en actes, il nous faut faut nous mettre en équipe et ne jamais rester seul. ’Diaconia 2013’ nous a appris que nul n’est trop pauvre pour n’avoir rien à partager.

info document -  voir en grand cette image

En fin de débats, Mgr Denis Moutel a conclu les échanges. "J’ai retenu une phrase du Pape François lorsqu’il demande pardon quand nous avons détourné le regard [des pauvres]. Le Pape accepte de rentrer dans cette relation profondément humaine, il prend le temps, il se laisse toucher.
Moi aussi, je me sens appelé. Il faut accepter cette relation sans toujours savoir où cela va nous conduire. Osons la rencontre sans avoir tout programmé. On ne sais pas tout à l’avance ! Chacun a quelque chose à donner. Nous avons peut-être à progresser d’un ’faire pour vers un ’être avec’.
Ce soir, nous avons entendu de belles interpellations. Il ne s’agit pas de s’inquiéter de ce que nous pourrions faire davantage pour les pauvres mais d’abord consentir à entrer en relation avec telle ou telle personne. Cet engagement est n’est pas constitutif mais bien consubstantiel de la foi chrétienne.

info document -  voir en grand cette image

Jusqu’au 21 novembre

Exposition : « Que faire pour que ça change ? », visible à la salle d’exposition de la Maison Saint-Yves, aux heures d’ouverture habituelles.

Lieu : Maison Saint-Yves
81 rue Mathurin Méheut, 22000 Saint-Brieuc

Au niveau paroissial

Dimanche 19 novembre

En réponse à l’appel du Pape François, vivons et servons la Fraternité en ce dimanche 19 novembre 2017.
Rendez-vous au self des élèves de l’école Notre-Dame à Gouarec à partir de midi pour un pique-nique tiré du sac. Le dessert sera mis en commun.
Après-midi, échanges, témoignages, danses…

OUVERT A TOUS
N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Loi synodale n°21 : Créer du lien
Deux ou trois membres de l’EAP seront chargés de porter le souci d’une véritable communauté de proximité, fraternelle et chaleureuse. Les EAP organiseront, de temps à autre, un moment de convivialité par exemple un pot après la messe. Elles repèreront les personnes nouvelles fréquentant nos assemblées dominicales ou celles qui paraissent isolées dans l’assemblée. Elles prendront contact, inviteront à un temps de rencontre et présenteront la vie de la paroisse. Un trombinoscope des divers responsables pourra être remis pour faciliter l’intégration.

Lieu : École Notre-Dame
4 rue Saint-Gilles, 22570 Gouarec

Voir en ligne : Message 2017 du Pape François

Documents à télécharger