Mardi 11 octobre 2016 — Dernier ajout jeudi 13 octobre 2016

Jubilé des catéchistes à Rome

du 23 au 26 septembre 2016

Dans le cadre de l’année du Jubilé international de la Miséricorde, le jubilé des catéchistes à eu lieu à Rome du 23 au 26 septembre 2016, une délégation de catéchistes de notre diocèse était présente.

Jubilé des catéchistes à Rome

Il est bien difficile de témoigner par écrit de ce que nous avons vécu, Catherine et moi, lors de ces 4 jours à Rome ! Beaucoup de choses sont de l’ordre du ressenti.
L’organisation était parfaite. L’ambiance était chaleureuse, joyeuse ; avec Catherine nous nous sommes égarées dans les petites rues de Rome chaque soir malgré son plan et à cause de mon sens de l’orientation totalement défaillant ! mais quelle ville animée nous avons découverte !
Nous avons cotoyé au quotidien des pèlerins de toute la France. Nous avons prié, partagé, ri, discuté,…

Ce temps de partage, de témoignages, de prière a été dense, fort, intense, spirituellement et fraternellement.
J’ai vécu trois temps particulièrement intenses :
Avec Mgr D’Ornellas nous avons passé la Porte Sainte le dimanche après-midi à Ste Marie-Majeure. C’est déjà un geste fort, mais qui prend tout son sens à Rome, où j’ai eu l’impression de marcher dans les pas des premiers chrétiens de Rome ,à la suite du Christ. Je trouve que le moment était particulièrement bien choisi, puisqu’il arrivait le troisième jour. Nous avions eu le temps de nous mettre en route spirituellement et je l’ai vécu comme un aboutissement, mais pas une fin. Plutôt un envoi, une bénédiction pour la suite de ma mission. Je l’ai vécu comme les petits enfants à qui j’explique que faire le signe de croix c’est s’habiller du manteau de Jésus. A moi de savoir ne pas user ce manteau mais de le partager !
Il y a eu aussi cette célébration en l’église de Saint-Paul Hors les Murs, où tous les pèlerins se sont rassemblés pour partager une veillée de prière. 1500 pèlerins rassemblés pour célébrer et qui chantent en chœur le Magnificat, c’est profondément émouvant et comme diraient nos ados, « c’est trop fort ! ».
J’ai aussi eu la grâce de pouvoir assister à la messe pontificale le dimanche dans les tribunes, au plus près de notre Pape François. J’ai croisé là des italiens qui discutaient, des canadiens qui ont offert des pin’s, des brésiliens qui chantaient « Papa Francesco », des portugais qui cassaient la croûte. Le calme est revenu quand le Pape est arrivé. J’ai vu un homme fatigué, humble, mais qui au moment de la consécration s’est redressé puis s’est éclairé pour aller ensuite à la rencontre des plus pauvres d’entre nous après avoir ôté ce qu’il y avait de solennel dans son costume. Je n’ai pas pu lui serrer la main, je n’ai pas voulu me battre pour cela, mais je suis heureuse que nos collègues du nord, paroissiennes proches du Père Hamel, aient pu le faire. François a demandé à ceux qui l’ont approché de très près de prier pour lui.

Voilà. Mon témoignage est personnel, j’ai vécu 4 jours de grâce où je me suis laissée porter.
Pascale Maucuit, coordonnatrice de la catéchèse pour la communauté pastorale de Quintin, Ploeuc et Plaintel.

Dimanche 25 septembre, s’est tenu le jubilé des catéchistes] pour les équipes du diocèse de Saint-Brieuc au Sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide, à Querrien (La Prénessaye) en présence de Mgr Denis Moutel
« Bienvenue à chacun d’entre vous. Nous sommes en communion de prière avec le Pape François qui accueille des catéchistes du monde entier pour passer, ensemble, la Porte Sainte ». C’est par ces mots que Mgr Denis Moutel a ouvert la journée en présence des catéchistes costarmoricains.