Jeudi 14 avril 2016

« L’Eglise, mère des vocations »

Introduction par Mgr Nicolas Souchu

Introduction au dossier d’animation 2016 pour la Journée mondiale de prière pour les vocations par Mgr Nicolas Souchu, évêque auxiliaire de Rennes, chargé des vocations au sein du Conseil pour la Pastorale des Enfants et des Jeunes.

L’Eglise, mère des Vocations

L’Église mère des vocations, tel est le titre du message du pape François pour la Journée Mondiale des Vocations du 4° dimanche de Pâques, le 17 avril 2016. En cette année du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, le pape met ainsi en avant le fait que toute vocation et donc toute vocation particulière, est éminemment ecclésiale.

C’est le vœu du pape dès la première phrase de son message : « Comme je voudrais, au cours du Jubilé extraordinaire de la Miséricorde, que tous les baptisés puissent expérimenter la joie d’appartenir à l’Église ! ».

Nous avons tous fait l’expérience que la dimension ecclésiale des vocations, de ma vocation, a permis de se mettre davantage au service du Christ. Lors d’une visite pastorale, un évêque a rencontré le groupe des personnes qui accueillent les familles en deuil. En les écoutant, l’évêque a montré son admiration et sa joie de voir comment ces personnes, par leur mission, pouvaient conduire d’autres frères et sœurs sur le chemin du Christ. Et à ce moment-là une personne a rétorqué : « Mais pas du tout, Monseigneur, on est là pour aider Monsieur le Curé ! ». Voyez qu’il y a encore du chemin à faire !

Contempler la communauté des Apôtres

Mais quelle liberté lorsque les laïcs engagés dans l’Eglise arrivent à se soustraire de certaines activités pour se former à devenir disciples du Christ. Quelle joie lorsque des jeunes qui se sentent appelés à une vocation spécifique peuvent vivre une année de fondation spirituelle.

L’approfondissement de leur appartenance au Christ les conduit à mieux vivre ce qu’est l’Eglise et à se mettre au service de l’Évangile.
Pour nous aider à entrer dans ce mystère le pape nous exhorte à contempler la communauté des Apôtres, et notamment la mission de Paul et Barnabé aux chapitres 13 et 14 du livre des Actes des Apôtres.
Communauté apostolique, communautés chrétiennes d’aujourd’hui, l’Esprit est toujours à l’œuvre surtout lorsque nous développons en nous le sens de l’Église.

Trois éléments de discernement

Je vous invite vraiment à méditer ce beau message du pape François. Il nous donne également une petite grille de lecture à travers ces trois composantes :

  • La vocation nait dans l’Église et fait grandir ainsi le sens de l’Eglise.
  • La vocation grandit dans l’Église à travers les différentes expériences apostoliques
    vécues.
  • La vocation est soutenue par l’Église : celui ou celle qui consacre sa vie au Christ doit être disposé à servir l’Église là où elle en a besoin.

Ces trois éléments de discernement donnés par le pape peuvent nous amener à aider les jeunes qui se sentent appelés par le Seigneur. C’est pourquoi il exhorte tous les membres de l’Église, et notamment les prêtres, à jouer un rôle dans l’éclosion et le discernement des vocations.

Ce texte vivifiant, que François nous livre dans l’année du Jubilé extraordinaire de la
Miséricorde, redonnera de l’espérance aux communautés chrétiennes et les amènera à ce qu’elles soient « source de vocations authentiques au service du peuple saint de Dieu », suivant la prière finale du message de l’évêque de Rome pour toute l’Église, mère des Vocations.

+ Nicolas Souchu
Évêque auxiliaire de Rennes
Membre du Conseil pour la Pastorale des Enfants et des Jeunes

Service des vocations
Hervé Le Vézouët
7 rue Jules Verne
22000 Saint Brieuc
mobile : 06.16.66.69.97
sdv chez diocese22.fr

Voir aussi Un appel en attente… des prêtres là où on ne les attend pas !

Voir en ligne : Trouver son cap - Jeunes cathos