Mercredi 13 mai 2015

La dernière nuit de Jeanne d’Arc à Dinan

En 1431, à Rouen, Jeanne vit sa dernière nuit dans son cachot. Elle a 19 ans. Elle oscille entre l’angoisse du bûcher qui l’attend et les souvenirs joyeux ou douloureux de sa vie et de sa mission. Un film émouvant et profond qui met en valeur le caractère exceptionnel de cette jeune Lorraine au destin hors du commun. Tourné à Dinan et dans les environs, il parlera d’autant plus au cœur des spectateurs.

Quelques questions à Marie PIŠTĚKOVÁ

Maria, pouvez-vous vous présenter en quelques mots ?

Tchèque, issue d’une famille catholique de six enfants, j’ai grandi pendant la période communiste. J’ai découvert l’histoire de Jeanne d’Arc à 13 ans à l’école. Cette figure m’a tout de suite saisie de par la similitude avec la situation de mon pays à l’époque. J’ai étudié l’art dramatique à Brno et je me suis inspirée d’une pièce de George Bernard Shaw pour écrire à 18 ans un scénario mettant en scène la dernière nuit de Jeanne avant le bûcher.

Comment se fait-il que vous viviez près de Dinan ?

J’ai d’abord joué ma pièce dans mon pays et dans ma langue, la plupart du temps dans la clandestinité. En 1993, j’ai été invitée en France où j’ai commencé à jouer cette pièce en français, sans connaître la langue : j’avais appris le scénario par cœur. J’ai alors obtenu une bourse pour apprendre le français et j’avais le choix entre Paris et Rennes. J’ai opté pour Rennes, plus près de la mer, ce qui est un privilège que je ne connaissais pas dans mon pays. C’est ainsi que je me suis installée dans la région.

En quoi consiste votre film ?

Après avoir joué de nombreuses fois cette pièce de théâtre, j’ai décidé d’en faire un film pour pérenniser cette œuvre. Le tournage a eu lieu, entre 2008 et 2012, principalement à Dinan et à Léhon. Le cachot se trouve dans le château de Dinan. Les scènes de Domrémy et la cour de Charles VII ont été tournées dans l’abbaye de Léhon. D’autres prises de vue proviennent des Monts d’Arrée et quelques-unes de mon pays. Le film est une rétrospective de la vie de Jeanne (Domrémy, Vaucouleurs, Chinon, les batailles, la prison, le procès et la mort). Tout se passe au cours de la nuit du 29 au 30 mai 1431, veille de sa mort. J’essaie de transmettre ce qu’elle a pu revivre et éprouver juste avant de mourir, après avoir accompli sa mission.

Prochaines projections :
Samedi 6 et Dimanche 7 juin à 20h30 - Salle Robert Schuman à Dinan (Quartier Duguesclin), projection du film « La Dernière Nuit de Jeanne d’Arc » qui est une pièce conçue et interprétée par Marie PIŠTĚKOVÁ.

Tarif : 5 €

Documents à télécharger