Lundi 20 mars 2017

Les Béatitudes : Un itinéraire vers le bonheur

3e dimanche de Carême

Attardons-nous encore sur la première des béatitudes, celle des pauvres de cœur : elle nous ancre dans l’humilité ; en cela elle se lit en filigrane dans toutes les béatitudes dont elle assure l’unité.

Simultanément cette béatitude des Pauvres de cœur donne à l’ensemble toute sa crédibilité. Pourquoi donc ? – Parce qu’elle est au présent : « Heureux les pauvres de cœur, le Royaume des cieux est à eux ». Toutes les autres sont au futur.

Quelle importance direz-vous ?

  • Essentielle : Les paroles du Seigneur ne sont pas vaines promesses pour faire patienter des esclaves mais ferme assurance du salut adressé à des disciples bienaimés. Le Seigneur ne dit pas : « demain, demain » ; il anticipe ses dons : le salut n’est certes pas encore pleinement manifesté mais les arrhes en sont déjà données.

Le Royaume est parmi vous disait Jésus (Luc 17,21) ; sa présence multiforme nous donne déjà un avant-goût du Royaume : présence dans sa Parole proclamée, présence quand deux ou trois sont réunis en Son nom, présence dans le pauvre auquel je fais l’aumône… présence plus encore dans le pain eucharistique. ​ Cette première béatitude ne ment pas : le Royaume des cieux est déjà présent parmi nous ; en vivre et en témoigner, c’est un rayon d’Espérance, une invitation à croire offerte à tous en ce monde.

Patrick Le Gal
Directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires
12, rue Sala I 69287 Lyon cedex 02
04 72 56 99 55
www.opm-france.org