Mardi 28 mars 2017

Les Béatitudes : Un itinéraire vers le bonheur

4e dimanche de Carême

« Heureux les doux, ils auront la terre en partage ».

Les doux sont cousins des pauvres de cœur. Leur douceur n’est pas mollesse ou renoncement à agir dans l’ordre du bien ; elle est puissance d’accueil du don de Dieu, elle procède d’un cœur humble ; le doux se remet entièrement entre les mains du Père, comme Jésus en croix ; il sait que le projet de Dieu -le Salut- s’accomplira quoiqu’il en soit ; cette confiance lui donne une force intérieure, une assurance et une paix sans pareille.

Plus : le doux échappe à la tentation de la contre-violence ; il le sait, même légale, la violence n’est pas la réplique adaptée à la violence ; pire, elle nous entraîne dans une spirale infernale. L’arme des doux : vaincre le mal par le bien, discerner la main de Dieu qui sait tirer un bien, même d’un mal.

Parlons efficacité : le violent échoue, les empires s’écroulent ; les doux, eux, auront la terre en partage au grand ahurissement et dépit des tyrans. Le violent est pressé : tout, tout de suite ; il exige et n’obtient rien ; le doux est patient, endurant, il sème dans la bonne terre et porte du fruit en son temps, un fruit qui demeure.

Heureux les doux, car une joie paisible les habite, avant goût du Royaume ; beaucoup envieront leur secret : le secret c’est Jésus doux et humble de cœur ; venez et voyez… !

Patrick Le Gal
Directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires
12, rue Sala I 69287 Lyon cedex 02
04 72 56 99 55
www.opm-france.org