Vendredi 14 avril 2017

Les Béatitudes : Un itinéraire vers le bonheur

Vendredi Saint

« Heureux les persécutés »

Cette ultime béatitude sonne comme une provocation ; Jésus insiste ; il redouble son propos sur deux versets ; l’invitation devient incontournable. La persécution, ce n’est certes pas le martyr mais elle y peut conduire ; nous ne mourrons peut être pas mais nous serons provoqués à un témoignage décisif rendu au Christ.

Le vrai martyr, le témoin fidèle, c’est le Christ ; c’est à son école, celle des Béatitudes prises toutes ensemble, que nous devenons « confesseur » et martyr. Devant nos accusateurs, non point revendication de nos droits ni condamnation véhémente ; c’est l’Esprit-Saint qui parlera à travers nous comme Jésus l’a promis (cf Mat. 10, 20)…

Dans la persécution, nous rejoignons le Christ dans sa Passion ; cette proximité nouvelle ne se mesure pas aux souffrances endurées mais à l’amour manifesté, au don de soi pour collaborer au salut du monde.

Au moment où s’abat la persécution nous hésitons. Après coup, nous mesurons comment cette épreuve reste une fructueuse expérience, disons-le une heureuse expérience :

  • celle de l’Esprit Saint nous communiquant force et sagesse.
  • celle d’une proximité nouvelle vécue avec le Christ, « Si avec lui nous souffrons, avec lui nous règnerons » (2Ti, 2,12).
  • celle de l’étonnante fécondité missionnaire liée au martyr :

Ce que la prédication des docteurs peinait à obtenir, le sang des martyrs l’accomplit sans délai.

Patrick Le Gal
Directeur national des Œuvres Pontificales Missionnaires
12, rue Sala I 69287 Lyon cedex 02
04 72 56 99 55
www.opm-france.org