Mercredi 4 avril 2007 — Dernier ajout samedi 27 octobre 2012

Les prières chrétiennes

Retour Sommaire

Signe de croix

Au nom du Père, et du Fils et du Saint Esprit,
Amen

Retour Sommaire

Notre Père

Notre Père qui es aux cieux,
que ton Nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous soumets pas à la tentation,
mais délivre nous du Mal.
Amen

Retour Sommaire

Je vous salue Marie

Je vous salue, Marie pleine de grâces ;
le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
priez pour nous pauvres pécheurs,
maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen.

Ou aussi :

Réjouis-toi, Marie, comblée de grâces
Le Seigneur est avec toi
Tu es bénie entre toutes les femmes
et Jésus, ton enfant, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Prie pour nous pécheurs
Maintenant et à l’heure de notre mort.
Amen

Retour Sommaire

Gloria

Gloire à Dieu, au plus haut des cieux,
Et paix sur la terre aux hommes qu’il aime.

Nous te louons, nous te bénissons,
nous t’adorons,
Nous te glorifions, nous te rendons grâce,
pour ton immense gloire,
Seigneur Dieu, Roi du ciel,
Dieu le Père tout-puissant.

Seigneur, Fils unique, Jésus Christ,
Seigneur Dieu, Agneau de Dieu,
le Fils du Père.
Toi qui enlèves le péché du monde,
prends pitié de nous
Toi qui enlèves le péché du monde,
reçois notre prière ;
Toi qui es assis à la droite du Père,
prends pitié de nous.

Car toi seul es saint,
Toi seul es Seigneur,
Toi seul es le Très-Haut,
Jésus Christ, avec le Saint-Esprit
Dans la gloire de Dieu le Père.

Amen.

Retour Sommaire

Je crois en Dieu (Credo)

Retour Sommaire

Symbole baptismal

  • Crois-tu en Dieu le Père tout-puissant ?
  • Je crois.
  • Crois-tu au Christ-Jésus, Fils de Dieu, qui est né par le Saint-Esprit de la Vierge Marie, a été crucifié sous Ponce Pilate, est mort, est ressuscité le troisième jour vivant d’entre les morts, est monté aux cieux et est assis à la droite du Père ; qui viendra juger les vivants et les morts ?
  • Je crois.
  • Crois-tu en l’Esprit Saint dans la sainte Église ?
  • Je crois.

Ce dialogue accompagne la triple immersion baptismale. C’est le prêtre qui récite la formule du Symbole. Le baptisé ne fait qu’exprimer l’adhésion de sa foi.

Retour Sommaire

Symbole des Apôtres

Je crois en Dieu, le Père tout-puissant,
Créateur du ciel et de la terre.

Et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur ;
qui a été conçu du Saint Esprit,
est né de la Vierge Marie,
a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié,
est mort et a été enseveli,
est descendu aux enfers ;
le troisième jour est ressuscité des morts,
est monté aux cieux,
est assis à la droite de Dieu le Père tout-puissant,
d’où il viendra juger les vivants et les morts.

Je crois en l’Esprit Saint, à la sainte Église catholique,
à la communion des saints, à la rémission des péchés,
à la résurrection de la chair, à la vie éternelle.

Amen.

Retour Sommaire

Symbole de Nicée-Constantinople

Le Symbole de Nicée, tel qu’il est utilisé dans la liturgie catholique, est le résultat d’une modification opérée lors du concile de Tolède (589), (le Saint-Esprit est dit procéder du Père « et du Fils », ce qui est la source de la querelle dite du filioque et constitue l’une des causes majeures du schisme entre l’Église orthodoxe et l’Église catholique, la première refusant cette innovation, qu’elle juge contraire à la Foi des Pères). La traduction officielle utilisée dans la liturgie catholique est la suivante :

Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l’univers visible et invisible.

Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles ;
il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu.
Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait.
Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ; par l’Esprit-Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s’est fait homme.
Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau.
Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts ; et son règne n’aura pas de fin.

Je crois en l’Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils.
Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes.
Je crois en l’Église, une, sainte, catholique et apostolique.
Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés.
J’attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir.
Amen.

Ou aussi :

Nous croyons en un seul Dieu, Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de toutes les choses visibles et invisibles.

Et en un seul Seigneur Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, engendré du Père avant tous les siècles,
lumière de lumière, vrai Dieu de vrai Dieu, engendré, non créé, consubstantiel au Père, par qui tout a été fait ;
qui, pour nous les hommes, et pour notre salut, est descendu des cieux ; _ par le Saint Esprit s’est incarné de la Vierge Marie, et s’est fait homme ;
il a été crucifié pour nous sous Ponce Pilate ; a souffert ; a été enseveli, est ressuscité le troisième jour, selon les Ecritures, est monté aux cieux ;
il siège à la droite du Père et il reviendra en gloire juger les vivants et les morts ; son règne n’aura pas de fin.

Et en l’Esprit Saint, Seigneur, qui vivifie ; qui procède du Père ;
qui avec le Père et le Fils est conjointement adoré et glorifié ;
qui a parlé par les prophètes.

Et (en) une Eglise sainte, catholique et apostolique.
Nous confessons un Baptême pour la rémission des péchés.
Nous attendons la résurrection des morts et la vie du siècle à venir.
Amen.

Note . On remarquera que l’article concernant l’Eglise est étroitement soudé à celui sur le Saint-Esprit. Par ailleurs on a mis le « en » entre parenthèses pour ne pas placer l’Église sur le même plan que les personnes divines. D’ailleurs la version latine dit « Et unam, sanctam Ecclesiam »… et non pas « Et in unam, sanctam Ecclesiam ». Une expression plus satisfaisante consisterait à dire « Je crois en l’Esprit-Saint dans la sainte Eglise… » (P. Jean Massart)

Retour Sommaire

Magificat

Mon âme exalte le Seigneur,
exulte mon esprit en Dieu, mon Sauveur !

Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.

Le Puissant fit pour moi des merveilles ;
Saint est son nom !

Son amour s’étend d’âge en âge
sur ceux qui le craignent.

Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leur trônes, il élève les humbles.

Il comble de biens les affamés,
renvoie les riches les mains vides.

Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham et de sa race, à jamais.

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen.

Retour Sommaire

Angélus

V. L’ange du Seigneur porte l’annonce à Marie,
R. Et elle conçut du Saint-Esprit.

Je vous salue Marie…

V. Me voici la Servante du Seigneur,
R. Qu’il me soit fait selon votre parole.

Je vous salue Marie…

V. Et le Verbe s’est fait chair
R. Et il a habité parmi nous.

Je vous salue Marie…

V. Priez pour nous, sainte Mère de Dieu,
R. Afin que nous devenions dignes des promesses du Christ.

Prions. Que ta grâce, Seigneur, se répande en nos cœurs. Par le message de l’ange, tu nous as fait connaître l’incarnation de ton Fils bien-aimé. Conduis-nous, par sa passion et par sa croix, jusqu’à la gloire de la résurrection.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur.
Amen.

Retour Sommaire

Voir en ligne : Prières sur le site de l’Eglise de France