Mercredi 11 mai 2016 — Dernier ajout vendredi 13 mai 2016

Mgr Denis Moutel en pèlerinage diocésain à l’abbaye de Landévennec

Mardi 10 mai, s’est tenu un pèlerinage diocésain en présence de Mgr Denis Moutel, évêque du diocèse de Saint-Brieuc, à l’abbaye de Landévennec (Finistère). Ce temps fut l’occasion de rencontrer Fère Jacques, un des moines des lieux.

Réflexion autour du psaume

Serge Kerrien, diacre pour le diocèse de Saint-Brieuc -  voir en grand cette image
Serge Kerrien, diacre pour le diocèse de Saint-Brieuc

160 Costamoricains avaient répondu présents à l’appel de Mgr Denis Moutel à venir se ressourcer à l’abbaye de Landévennec, le temps d’une journée. Durant la matinée, les pèlerins ont pu écouter Serge Kerrien, diacre pour le diocèse de Saint-Brieuc, au sujet d’une réflexion autour du psaume et sur ce qu’il représente dans la tradition chrétienne. « A l’origine, les psaumes n’étaient pas écrits. Le psaume est avant tout un cri, celui des Hommes. Ce cri deviendra plus tard un écrit pour le garder en mémoire », explique Serge Kerrien. « Un psaume, c’est quelque chose de spontané qui vient du cœur. Il s’inscrit dans l’Homme, dans l’humanité et dans notre histoire aujourd’hui ». Pour ce dernier, « Dieu fait ce qu’il dit et il attend une réponse de notre part », pour cela « Il nous donne des mots pour lui répondre de manière efficace », souligne Serge Kerrien. « Des millions de chrétiens disent les mêmes mots à Dieu. L’Eglise n’est pas unique, elle est universelle ». Ainsi, lors d’une célébration, chanter un psaume permet de rendre grâce à Dieu. « Je ne prie pas que pour moi, je prie pour tous. Etre missionnaire, ce n’est pas seulement partir à l’autre bout du monde, c’est aussi chanter les louanges », rappelle Serge Kerrien.

« Ayons le souci d’accueillir »

Mgr Denis Moutel a présidé la messe devant 160 pèlerins -  voir en grand cette image
Mgr Denis Moutel a présidé la messe devant 160 pèlerins

En fin de matinée, une messe présidée par Mgr Denis Moutel a permis aux pèlerins de se rassembler et de prendre ensemble un temps de prière. « Ce monastère m’est très cher. Combien de fois je suis venu avec des prêtres de Nantes pour me ressourcer, et pour des retraites depuis que je suis votre évêque », prend la parole Mgr Denis Moutel dans son homélie. « Il y a ici la continuité de la prière. Quand l’Esprit Saint souffle en nous, il réveille la foi, il nous fait goûter la beauté des gestes de Jésus. A quelques jours de la Pentecôte, nous aussi nous disons : « Viens Esprit Saint ! » ». L’évêque de Saint-Brieuc a appelé les pèlerins à « accueillir et pratiquer la miséricorde ». « La miséricorde, c’est une manière de dire l’essentiel de la foi ». Mgr Denis Moutel a souligné que « la miséricorde était la victoire sur le péché et sur la haine, c’est l’amour de Dieu qui vient dans nos fragilités ». Ce dernier a rappelé avec force les propos du Pape François. « Le Saint Père nous dit que l’Eglise ne doit pas être une forteresse mais plutôt un hôpital de campagne. Ayons avant tout le souci d’accueillir ».

Portrait d’un moine

Frère Jacques est moine à l'abbaye de Landévennec -  voir en grand cette image
Frère Jacques est moine à l’abbaye de Landévennec

Durant l’après-midi, le Frère Jacques – issu de la Congrégation de Subiaco-Mont Cassin (maison bénédictine) – a parlé de son engagement à l’abbaye de Landévennec. Frère Jacques, lors de son entrée à l’abbaye, a fait vœux de pauvreté, de conversion de la vie, d’obéissance et de stabilité, dernier vœu qui est propre aux Bénédictins. « Nous ne nous enfermons pas, nous nous enracinons en un seul lieu. La seule sortie sera le Ciel », explique-t-il. « Nous appartenons vraiment à cette communauté ». Celui-ci raconte un souvenir qui l’a marqué lorsqu’il était encore jeune moine. « J’avais demandé à un ancien moine ce qu’était pour lui la vie monastique. Sa seule réponse fut de me dire : « C’est d’être là » ». A la demande de pèlerins, celui-ci a donné sa propre analyse de la crise des vocations. « Le monde est en recherche, en quête. L’évangile est à redécouvrir avec des mots nouveaux. Beaucoup de jeunes ne sont plus en phase avec la parole de Dieu : avec les nouvelles technologies, le monde est devenu un village ».

Voir en ligne : Retrouvez ici les pèlerinages organisés par le diocèse de Saint-Brieuc