Les évêques du diocèse, du Concordat de 1802 à nos jours
Mardi 26 octobre 2010 — Dernier ajout jeudi 21 octobre 2010

Mgr Jacques-Jean-Pierre Le Mée (1841-1858)

Monseigneur Jacques-Jean-Pierre Le Mée (1841-1858) -  voir en grand cette image

Jacques-Jean-Pierre Le Mée

Né à Yffiniac, le 23 juin 1794
Ordonné prêtre à Saint-Brieuc en 1817
Sacré évêque de Saint-Brieuc dans la cathédrale de Saint-Brieuc le 8 août 1841.
Est décédé le 31 juillet 1858

Armoiries de Mgr Le Mée

Armoiries de Monseigneur Le Mée -  voir en grand cette image D’azur à la croix terrassée
et alésée d’or rayonnante de même,
chargée au pied de deux ancres
d’argent en sautoir.

Devise  :
Ecclesiae securitas
(La sûreté de l’Eglise)

Bref historique de son épiscopat.

Jacques-Jean-Pierre Le Mée succède à Mgr Le Groing de la Romagère, dont il fut le vicaire général à deux reprises. Son nom est d’abord attaché au rétablissement de la liturgie romaine.
Supérieur des Filles du Saint-Esprit, il préside à leur développement, tient un synode en 1851, fait bâtir un nouveau grand séminaire. L’évêque fonde à Saint-Brieuc l’école Saint-Charles, l’institution Notre-Dame à Guingamp, le collège Saint-Joseph à Quintin.
On lui doit également la fondation de l’Archiconfrérie de Notre-Dame d’Espérance ainsi que l’essor imprimé à toutes les œuvres, notamment à la Propagation de la Foi.
Il mourut le 31 juillet 1858, à l’âge de 64 ans. Il est inhumé dans la cathédrale de Saint-Brieuc.