Reportages 2009
Lundi 29 juin 2009 — Dernier ajout vendredi 6 avril 2012

Ordination de Guillaume Caous

28 juin 2009

« C’est aujourd’hui que je choisis de suivre le Christ »

Guillaume CaousGuillaume Caous, ordonné prêtre le dimanche 28 juin, à 15h30 à la cathédrale de Tréguier, étudie à l’Université grégorienne de Rome où il prépare une licence de théologie dogmatique. Il explique son engagement définitif au service de l’Église.

Je choisis aujourd'hui d'être prêtre… -  voir en grand cette image
Je choisis aujourd’hui d’être prêtre…

« Je choisis aujourd’hui d’être prêtre, sans forcément me projeter dans ce que sera ma vie et la vie des prêtres diocésains dans les années à venir. Sans trop savoir, non plus, les formes que mon engagement prendra dans deux ans, dans dix ans. C’est aujourd’hui que je choisis de suivre le Christ.

Le célibat est le signe de ma confiance dans le Christ. Cela exige une attitude d’abandon dans la volonté de Dieu, mais aussi envers la communauté chrétienne. Car elle revêt sa présence visible et durable. Je me sens porté par des fidèles qui aiment leurs prêtres et qui en ont besoin. J’ai beaucoup reçu, je veux donner à mon tour. J’ai eu la chance d’être entouré de prêtres. Ils ont été pour moi des témoins vivants que la fidélité à un engagement est possible pour toute la vie.

Mais cette fidélité n’est vraiment possible qu’avec la grâce de Dieu. Jésus a donné sa vie pour nous, et je donne ma vie pour Dieu au service des hommes. Je donne ma vie parce qu’il y a des hommes autour de moi qui en ont besoin. Et cette communauté humaine, elle est pour moi le corps du Christ. Le prêtre ne donne pas sa vie pour les sacrements, mais les sacrements pour la vie. Je crois en l’Église. Je veux qu’elle grandisse, qu’elle me fasse grandir encore et je me donne à elle. Ma carte d’ordination représente une fresque de mon église paroissiale, à Ploubazlanec. Elle dit aussi comment je vis mon engagement pour la vie. Nous sommes dans le même bateau, pas très grand ni en très bon état. Nous appréhendons la tempête, sans doute, mais Jésus est là qui peut tout et qui dirige en maître. »

Propos recueillis par Aude Bracq pour la revue « Eglise en Côtes d’Armor »

Lire l’ homélie de Mgr Fruchaud
Voir le reportage sur le rassemblement des collégiens

© Photos de Brigitte Le Roux.

info document info document info document info document info document info document info document info document info document