Service diocésain
Dimanche 1er janvier 2017 — Dernier ajout vendredi 27 janvier 2017

Présence Fraternelle

Le coin des infos

Les équipes de Présence Fraternelle peuvent demander de l’aide auprès du service diocésain pour toute question qu’elles se posent.

Mais, à qui ? Où ? Comment ?

Service de Présence Fraternelle
Maison du Diocèse
7 rue Jules Verne
22000 Saint-Brieuc.

Responsables diocésains :
Madeleine et Maurice Echevest (diacre)
02 96 11 01 40
presencefraternelle chez diocese22.fr

Rappel :
Pensez à vous abonner ou vous réabonner au bulletin de liaison.
N’hésitez pas à envoyer des témoignages de la vie des équipes. Merci.

Le coin des questions

  • Quelle est la mission du Service de Présence Fraternelle ?
    C’est un service paroissial, donc très lié à la communauté chrétienne : ce sont des équipes envoyées par leur curé, au nom de la communauté, vers ses membres souffrants, isolés, âgés, handicapés qui ne peuvent la rejoindre… et aussi vers toute personne qui aurait besoin d’une visite, d’une « présence fraternelle » tout simplement, qui puisse l’aider à vivre plus humainement.
  • Est-ce que toute personne de la communauté chrétienne peut faire partie de ce service ?
    Oui, à condition d’aimer la relation, de savoir respecter toute personne, de savoir écouter plus que parler. Il faut accepter aussi de faire partie d’une équipe (on ne reste pas seul dans ce service des frères )
  • La vie d’équipe, ça consiste en quoi ?
    Un minimum, c’est accepter de se réunir de temps en temps pour échanger, relire ce qu’on vit dans la visite, accepter de se former un peu. D’autres associations humanitaires font des visites et les personnes ne sont acceptées qu’avec un minimum de formation, alors pourquoi pas nous, qui le faisons au nom de l’Évangile du Christ ?
  • Est-ce qu’on doit parler de Dieu, au cours des visites ?
    On ne commence pas par parler de Dieu, l’attitude du Christ dans l’Évangile est d’abord une attitude de grande écoute, d’accompagnement…. Il s’agit d’avoir autant qu’il se peut l’attitude du Christ, il faut donc soi-même prier avant de rencontrer quelqu’un. Un jour ou l’autre quand l’occasion se présentera, l’Esprit Saint nous suggèrera ce qu’il faut dire ou faire. Ce n’est pas à préparer d’avance, on apprend en pratiquant et en relisant ses pratiques.