Lundi 28 décembre 2015 — Dernier ajout jeudi 31 décembre 2015

Rencontre Européenne de Taizé à Valencia

un car de Bretons parmi les milliers de jeunes européens

Un car de jeunes Bretons est parti dimanche 27 décembre, pour vivre la rencontre européenne de Taizé à VALENCIA en Espagne avec des milliers de jeunes Européens. Mgr Denis MOUTEL les a rejoints. Il participe à la rencontre européenne en tant que président du conseil pour la pastorale des enfants et des jeunes à la Conférence des évêques de France.

Reportage photos- Tous les jours de nouvelles photos

Rencontre Européenne de Taizé à Valencia

4e jour à Valencia

Début de la journée par une messe franco-espagnole avec Mgr Denis MOUTEL et le curé de la paroisse.

Messe franco espagnole
Messe franco espagnole
Gabrielle et Alice
Gabrielle et Alice

Rencontre Européenne 2016

Fr. Alois a annoncé au cours de la prière de mercredi soir, que la prochaine Rencontre Européenne de Taizé aura lieu à Riga en Lettonie.

3e jour à Valencia

Prière du matin à San Alberto Magno

Prière du matin à San Alberto Magno
Prière du matin à San Alberto Magno
Prière du matin à San Alberto Magno1
Prière du matin à San Alberto Magno1
Célébration à la paroisse St André
Célébration à la paroisse St André

2e jour à Valencia

Mgr Denis MOUTEL a rencontré le Cardinal Antonio Canizares, l’archevêque de Valencia.

Mgr Moutel et le Cardinal Canizares
Mgr Moutel et le Cardinal Canizares

1er jour à Valencia :

Après 18 heures de car, les bretons sont bien arrivés à Valencia.

Accueil excellent : chacun est logé dans une famille. Les lieux de prière sont installés en plein centre-ville, sous de grandes tentes.

Ce soir à 19h00, c’était la première prière. Le long temps de silence, vécu comme dans chacune des rencontres européennes, est toujours aussi impressionnant.

Frère Alois revenait de Syrie et du Liban, où il a passé Noël. Il nous a parlé de la situation très difficile des gens dans la ville de Homs et plus généralement de la Syrie. « La paix mondiale commence dans les cœurs » ; message très fort pour ce premier soir.

Une partie des Bretons
Une partie des Bretons
Veillée du 1er soir
Veillée du 1er soir

Message du Pape François aux jeunes qui sont à Valencia

Pape françois
Pape françois

Chers jeunes,

Par milliers vous êtes réunis à Valence, en Espagne, pour la 38e rencontre européenne animée par la communauté de Taizé. Le thème de la miséricorde qui vous réunit et que vous allez approfondir tout au long de l’année 2016 rend le Pape François particulièrement proche de vous puisque le Jubilé de la Miséricorde qu’il a proposé, a commencé le 8 décembre. Et c’est son souhait que « le peuple chrétien réfléchisse durant le Jubilé sur les œuvres de la miséricorde corporelle et spirituelle » (Bulle d’indiction du Jubilé extraordinaire de la miséricorde). Le Saint-Père vous remercie de tout cœur d’y apporter les forces créatrices et l’imagination de votre jeunesse.

Vous désirez aussi que la miséricorde se manifeste dans toutes ses dimensions, y compris sociales. Le Pape vous encourage à poursuivre ce chemin, à avoir le courage de la miséricorde qui vous conduira non seulement à la recevoir pour vous-même, dans vos vies personnelles, mais à vous approcher des personnes qui sont dans la détresse. Vous le savez, l’Église est là pour toute l’humanité et « là où il y a des chrétiens, quiconque doit pouvoir trouver une oasis de miséricorde. » C’est ce que peuvent devenir vos communautés.

Cela s’applique particulièrement aux nombreux migrants qui ont tant besoin de votre accueil. Le Pape écrivait récemment à Frère Alois, lors du centième anniversaire du fondateur de la communauté de Taizé : « Frère Roger a aimé les pauvres, les déshérités, ceux qui, apparemment, ne comptent pas. Il a montré par son existence et par celle de ses frères que la prière va de pair avec la solidarité humaine ». Par votre pratique de la solidarité et de la miséricorde, puissiez-vous vivre ce bonheur exigeant et riche de sens auquel vous appelle l’Évangile.

Le Saint-Père souhaite qu’au cours de ces belles journées qui vous réunissent à Valence, en priant et en partageant entre vous, vous découvriez encore mieux le Christ, « visage de la miséricorde du Père ». Il parlait déjà par le prophète Osée lorsque celui-ci transmit à son peuple ce message : « C’est la miséricorde que je veux et non le sacrifice. » Du fond du cœur, le Pape François vous donne sa bénédiction, à vous jeunes participants à la rencontre, aux Frères de Taizé, ainsi qu’à tout ceux qui vous accueillent à Valence et dans sa région.

Message de Mgr Denis MOUTEL aux jeunes bretons.

Mgr Denis MOUTEL
Mgr Denis MOUTEL

Le courage de la miséricorde

Vous êtes en route pour participer à la rencontre européenne de Taizé à Valencia en Espagne. Je suis heureux de vous rejoindre dès le 28 décembre. C’est toujours une grande chance de pouvoir vivre une rencontre joyeuse entre les peuples, autrement que sur le mode de la concurrence ou de la suspicion.

Car les pays d’Europe sont secoués par des mutations importantes : manque de travail, difficultés à accueillir les réfugiés qui viennent chercher sécurité dans nos pays … Devant la complexité des situations et la dureté de la vie pour beaucoup, de nouvelles peurs apparaissent et des égoïsmes peuvent se renforcer.

A Noël pourtant, en regardant l’enfant né à Bethléem, le Sauveur du monde, nous comprenons que nous sommes faits pour être en paix les uns avec les autres : la connaissance plutôt que le soupçon, la parole échangée plutôt que les barrières qui séparent. Etre en relation, cela fait partie de notre ADN chrétien !

C’est dans ce but que Frère Aloïs et la communauté de Taizé nous proposent cette année le thème suivant : le courage de la miséricorde. La miséricorde, c’est l’Amour de Dieu en XXL, qui nous rejoint tout le temps et par tous les temps ! Ça veut dire que tu n’es pas obligé d’attendre les plus parfaites conditions météo pour vivre et pour croire : la vie chrétienne n’est pas seulement praticable par temps calme, dans une vie sans histoires. C’est dans nos pauvretés, dans nos incertitudes, dans nos déroutes, que Dieu vient nous rencontrer, nous aimer. Et il nous demande de faire un peu la même chose avec les autres. Alors, on y va et on commence tout de suite à Valencia, dans la lumière de Noël et dans le passage d’une nouvelle année !

Mgr Denis MOUTEL, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier

Voir en ligne : Site de Taizé - Rencontre européenne Valencia