Vendredi 23 décembre 2016

Retour en images sur la messe « in memoriam » pour Mgr Pierre Kervennic

« Il y a 25 ans, le 21 décembre 1991, Mgr Pierre Kervennic achevait sa mission sur cette terre. Il était devenu l’évêque de notre diocèse le 28 novembre 1976. A l’occasion du son 25e anniversaire, nous nous rappelons son ministère épiscopal pour l’Eglise dans les Côtes d’Armor. Nous rendons grâce à Dieu, nous prions avec lui pour que nous soit donné le courage de l’espérance et pour aimer et prendre soin, à notre tour, de tous ceux qui sont confiés à notre attention. » C’est par ces termes de Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier a ouvert la célébration à la cathédrale Saint-Etienne, le 21 décembre dernier.

Mgr Pierre Kervennic
sut se faire proche et attentif

Mgr Denis Moutel a souligné que Mgr Lucien Fruchaud, évêque émérite du diocèse de Saint-Brieuc était en union de prière avec les paroissiens réunis pour cette occasion particulière. Deux de ceux qui furent les vicaires généraux de Mgr Pierre Kervennic étaient présents ce mercredi 21 décembre, à savoir : l’abbé Yves Le Breton, archidiacre de Cornouaille et l’abbé Jean Hamon, archidiacre de Dinan, tout comme l’abbé Guy Marzin que Mgr Pierre Kervennic avait ordonné prêtre en 1990. C’était également le cas pour Gérard Nicole en 1982 ainsi que pour les abbés Jean-Jacques Le Roy et Laurent Le Boulc’h en 1988.

« Mgr Pierre Kervennic a beaucoup fait pour la communion. Il sut se faire proche des prêtres auxquels il était très attentif, aux diacres qu’il a ordonné et aux laïcs en mission pastorale qu’il a multipliés. Il a bien œuvré à cette communion où le Seigneur nous rassemble, ce soir, dans l’Eucharistie », a rappelé Mgr Denis Moutel.

Mgr Pierre Kervennic
au Foyer de charité de Tressaint

Dans la conférence de Mgr Pierre Kervennic, le 18 mai 1991, au Foyer de charité de Tressaint, « il est étonnant de voir qu’il parle alors de lui-même dans une communauté avec laquelle tous les ponts n’étaient pas encore établis comme ils le sont aujourd’hui », comme le rappelle Mgr Denis Moutel. Que dit-il ? « Mgr Pierre Kervennic décrit longuement le diocèse, dans son histoire et sa configuration, ses traits. Il parle de l’égale dignité de tous les baptisés. Il ne pouvait pas comprendre son ministère d’évêque et celui des prêtres sans la participation de tous les laïcs à l’annonce de l’Evangile et il a œuvré dans ce sens : nombreux appels, formations… »
* Mgr Pierre Kervennic reviendra dans ce lieu pour le 25e anniversaire du Foyer de Charité de Tressaint.

Comme a pu le souligner Mgr Lucien Fruchaud, « Mgr Pierre Kervennic a pris la mesure des tensions, des conflits, de la profondeur des plaies, traces d’une histoire agitée. Sa parole, pénétrée de celle du Christ, vint rejoindre chacun. Sa bonté pleine de lucidité apaisa de nombreuses souffrances. ». Car oui, comme insiste Mgr Denis Moutel, Mgr Pierre Kervennic « aime le peuple qui lui est confié : découvertes, visites pastorales, soutien aux différents conseils de l’Eglise. Si l’on n’aime pas, on n’aura pas de relations ».

L’Espérance au travers des propos
de Mgr Pierre Kervennic

« Ce monde toujours aimé de Dieu, déjà sauvé par le Christ, même s’il ne le sait pas encore, attend de notre part que nous y soyons présent à la manière de Jésus : avec un regard bienveillant et un parti-pris d’espérance. Notre parole de foi – en mots et en actes – ne sera parole de vie que si elle rencontre et rejoint les attentes et la vie concrète des personnes auxquelles elle s’adresse. »

« Dans ce diocèse, j’essaie de cultiver un parti-pris d’espérance… L’espérance, la vertu des temps difficiles… C’est l’attente de ce que l’on ne possède pas. Si on avait, on n’aurait pas besoin d’espérer. C’est parce qu’on n’a pas qu’on espère. Et nous espérons… non pas en raison de ce que nous avons fait, non pas parce que nous avons pris la mesure de nos moyens en disant ’en s’y mettant, on n’y arrivera’. Non il y a trop de distance… mais c’est à cause du Seigneur, qui est avec nous, que cette disproportion peut être franchie. Mais avec cette assurance qu’elle peut l’être ! »

« Pierre, Mgr Kervennic, priez avec nous, priez pour nous pour que nous puissions être à l’écoute des appels de Dieu, pour que nous puissions ’choisir l’Espérance’ », a conclut Mgr Denis Moutel au terme de son homélie.

Mgr Pierre Kervennic
Mgr Pierre Kervennic