Lundi 27 mars 2017 — Dernier ajout mardi 28 mars 2017

Retour sur la journée diocésaine des enfants baptisés à Pâques 2017

Samedi 25 avril, 40 enfants de tout le diocèse se sont réunis aux salles Saint-Matthias (sous l’église Saint-Yves) pour une journée diocésaine en vue de leur baptême à Pâques. Des activités étaient proposées aux jeunes Costarmoricains mais aussi à leurs parents. Le pôle catéchèse et catéchuménat du diocèse de Saint-Brieuc, le père Guy Marzin, le père Francis Morcel et Mgr Denis Moutel étaient également présents pour vivre ce temps avec les enfants et les parents.

Photos de la journée

Les parents ont échangé début d’après-midi à partir d’un livret adulte grâce auquel ils ont pu partager autour de textes et d’œuvres d’art.
« Nous venons certainement de nos parents et nous sommes leurs enfants, mais nous venons aussi de Dieu qui nous a créés à son image et qui nous a appelés à être ses fils » - Benoît XVI.
« Adhérer une religion, c’est traditionnellement s’inscrire dans une lignée croyante et en transmettre l’enseignement » - Danièle Hervieu-Léger, universitaire française spécialisée dans la sociologie des religions.
« Nous croyons que nous venons du désir même de Dieu, que notre vie trouve son origine en Dieu. Nous sommes les héritiers d’une histoire, celle de tous nos aînés qui se sont laissé guider par Dieu. Depuis le temps de la Bible jusqu’à aujourd’hui, ils forment le peuple de Dieu. Cette histoire du peuple de Dieu est aussi notre histoire. Nous sommes membres de plein droit de cette famille dont on ne connaît pas exactement les frontières. Dans son amour, Dieu a voulu nous greffer, nous incorporer à son peuple » - Pôle catéchèse du diocèse de Saint-Brieuc.

Lecture faite par le père Guy Marzin

Intervention de Mgr Denis Moutel

Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc et Tréguier, s’est longuement adressé aux enfants qui cheminent vers leur baptême. "Je suis le capitaine mais ça ne veut pas dire que je suis plus important que les autres. L’évêque, c’est celui qui est chargé par Jésus de conduire la barque des baptisés, d’encourager les gens à se réunir dans la demeure du Christ. A la messe, les prêtres prient pour le pape François et pour l’évêque du diocèse mais ce matin [ndlr : samedi 25 mars], j’ai prié pour vous".

"On peut se demander pourquoi Jésus nous parle de la vigne. En Palestine, de l’autre côté de la mer méditerranée, les figues, les olives et la vigne sont des richesses. Quand Jésus dit ’Je suis la vigne’, cela veut dire que Jésus vous aime déjà. Être baptisé, c’est être uni dans son cœur. Quand je baptise un petit enfant, je pense très fort ’Quoi qu’il puisse t’arriver, puisque tu es uni aujourd’hui à Jésus,tu ne seras jamais seul’. Comme un pied de vigne, les baptisés sont reliés et grandissent ensemble."

"Parfois, l’amour de Dieu est caché. Pareillement, lorsqu’on regarde un champ en hiver, il n’y a rien à voir… en apparence ! C’est le mystère de la vie. L’hiver, on ne voit pas ce qui est caché. Dans vos cœurs, il y a l’amour de vos parents qui est très présent et dès aujourd’hui, il y a également l’amour de Dieu. Au printemps, il va y avoir l’éclosion de choses nouvelles. Vous, à Pâques, c’est votre baptême qu’on fêtera. Quels sont les bons fruits que vous devez cultivez ?" Les enfants répondirent "le partage", "la gentillesse", "la joie" ou encore "le pardon".

Plantation d’une vigne

En fin de matinée, les enfants accompagnés de leur parent sont allés planter une vigne dans le jardin de l’église Saint-Yves, avant d’entamer un chant, véritable fil rouge de cette journée diocésaine. L’après-midi, les enfants ont vécu le « jeu de piste de l’aventure chrétienne » en passant d’atelier en atelier pour finir par la fabrication d’un beau fruit, celle d’une grappe de raison, symbole de tous les fruits de l’esprit dans leur vie.

Pour aller plus loin après le baptême

Des idées pour la famille, en associant parrain et marraine : prier en famille, c’est laisser le Christ prendre part à la vie de famille. C’est solliciter et recevoir sa bénédiction. Bénir son enfant est un geste tout simple ; vous l’avez fait le jour de son baptême. En refaisant ce geste affectueux, vous signifiez à votre enfant son appartenance à la famille de Dieu.
Ce geste de la célébration du baptême peut être refait aussi souvent que vous le désirez. En marquant le front de votre enfant du signe de la croix, vous pouvez dire : « Que le Seigneur te bénisse et te garde, au nom du Père, et du Fil, et du Saint-Esprit » ou bien « Que Jésus, notre Seigneur, soit avec toi pour te défendre, qu’il soit devant toi pour te guider, qu’il soit derrière toi pour te garder, qu’il inspire toutes tes pensées et tes actes, qu’il te protège et te bénisse. Amen ».
Les enfants aiment les anniversaires. Pensons à instaurer l’anniversaire de leur baptême en prenant un temps de convivialité et de prière, en leur offrant aussi de quoi se « nourrir », comme un livre religieux.

Service diocésain
de catéchèse et de catéchuménat

Maison Jean-Marie de la Mennais, 7 rue Jules Verne, 22000 Saint-Brieuc
Tél : 02 96 68 13 60
Mél : catechese.st.brieuc[at]diocese22.fr

Documents à télécharger