Jeudi 16 juin 2016 — Dernier ajout vendredi 17 juin 2016

Juin 2016. Retour sur la journée diocésaine du MCR 22 au Sanctuaire de Querrien

Le Mouvement des Chrétiens Retraités (MCR) des Côtes d’Armor s’est réuni le 13 juin dernier au Sanctuaire Notre-Dame-de-Toute-Aide à Querrien (La Prénessaye) pour vivre une journée diocésaine en présence de Mgr Denis Moutel, évêque du diocèse de Saint-Brieuc. Plus de 400 personnes ont répondu présent. Après une marche jusqu’à la fontaine, les pèlerins ont pu assister à une conférence de l’abbé Guézingar autour de l’Encyclique « Laudato Si » du Pape François, suivie d’une prise de parole de Mgr Moutel qui a rappelé l’enjeu du synode. La journée s’est terminée par une messe eucharistique.

Conférence de l’abbé Guézingar, prêtre sur le Diocèse de Quimper

Père Armand Guézingar -  voir en grand cette image
Père Armand Guézingar

« Comme le disait le sociologue Edgar Morin : “L’encyclique Laudato Si est peut-être l’acte 1 d’un appel pour une nouvelle civilisation” », a souligné d’emblée le Père Guézingar. Dans son Encyclique (§3), le Pape François veut s’adresser « à chaque personne qui habite cette planète ».

Comme le précise le Père Guezingar, « l’être humain est appelé à prendre soin de toute la Création et pas seulement des Hommes ». Ce dernier nous appelle à ralentir notre marche, voire même de nous arrêter. « Prenons le temps et questionnons-nous : où allons-nous ? Tout va vite, trop vite ». Ses propos font référence à ceux du Pape François : « Personne ne prétend vouloir retourner à l’époque des cavernes, cependant il est indispensable de ralentir la marche pour regarder la réalité d’une autre manière (§114)  ».

Alors qu’un milliard d’êtres humains n’ont pas accès à l’eau potable et que les trois quart des ressources de poissons sont déjà épuisées, « notre responsabilité n’est plus simplement liée au passé et au présent. Nous engageons les générations futures. Nous avons une responsabilité collective dans la destruction environnementale », souligne le Père Guézingar. Cette conférence a fait réagir la salle à l’instar d’Yveline, venue de Quintin. « L’Encyclique s’adressait bien aux jeunes générations. Cela m’a donné envie de lire des passages à mes petits-enfants ! ».

Messe eucharistique

Messe présidée par Mgr Denis Moutel -  voir en grand cette image
Messe présidée par Mgr Denis Moutel

Mgr Denis Moutel est revenu sur la lecture de l’évangile de Saint-Matthieu dans son homélie « Jésus nous dit : “Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, tends-lui aussi la gauche ”. Aujourd’hui, nous avons tourné cela en dérision. Je ne vais pas non plus lui tendre l’autre joue ! ». A travers cette parabole, « Jésus nous appelle à la liberté ». L’évêque du diocèse de Saint-Brieuc a explicité son propos : « C’est en étant profondément libres que nous pouvons vivre le don de la gratuité. Si quelqu’un veut ta tunique, donne-lui ton manteau. Quand on est prêt à donner jusqu’à son manteau, c’est là que nous sommes vraiment libres ». Mgr Denis Moutel a appelé à ne pas reproduire le schéma infernal de la violence, à travers une pensée particulière pour les victimes des attentats d’Orlando intervenus dans la nuit du 12 au 13 juin aux Etats-Unis. « Donner rend heureux, donner rend libre, donner nous met sur le chemin de Dieu », a-t-il conclu.

Mgr Denis Moutel est revenu sur le synode « Choisir l’espérance »

Mgr Moutel -  voir en grand cette image
Mgr Moutel

Mgr Denis Moutel a fait part de son sentiment à la suite de la lecture des premières réactions du synode. « Les participants sont heureux de pouvoir partager leur bonheur et leur fierté de dire ce qu’ils sont devenus grâce à leur foi ». L’évêque du diocèse de Saint-Brieuc a d’ores et déjà déclaré que de nombreux groupes synodaux « voulaient continuer leur discussion même une fois le synode terminé (en juin 2017)  ». Ce dernier a rappelé que des équipes d’élus, de professionnels de santé, de gens de la rue se sont formées. « Ces sont des équipes missionnaires ! C’est un appel à partager davantage notre joie de croire et d’être disciples de Jésus ». Mgr Denis Moutel a appelé les catholiques présents au Sanctuaire Notre-Dame-de-Toute-Aide de Querrien à « ne pas avoir peur de parler de leur foi ».

Voir en ligne : Contactez ici le MCR des Côtes d’Armor