Mercredi 22 mars 2017

Retour sur la journée spirituelle de la Fraternité des sourds au sanctuaire marial de Querrien

Samedi 18 mars, le père Xavier Loppinet, dominicain et aumônier des sourds et malentendants du diocèse de Rennes, est intervenu devant des membres de la Fraternité des sourds du diocèse de Saint-Brieuc. Une trentaine de personnes s’était déplacée au sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide à Querrien (La Prénessaye) dont un tiers était des personnes sourdes.

Intervention du père Xavier Loppinet -  voir en grand cette image
Intervention du père Xavier Loppinet

« Un jour, un sourd m’a dit : ‘Quand Jésus dit ouvre-toi, ça voulait dire ouvre ton cœur – raconte le père Xavier Loppinet. Cela fait directement référence à l’Évangile selon saint Marc (7, 32-35) : ’Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler et supplient Jésus de poser la main sur lui. Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule, lui mit les doigts dans les oreilles, et, avec sa salive, lui toucha la langue. Puis, les yeux levés au ciel, il soupira et lui dit Effata !, c’est-à-dire Ouvre-toi ! Ses oreilles s’ouvrirent ; sa langue se délia, et il parlait correctement’. »

« A Pontmain, explique le père Xavier Loppinet, la Vierge Marie a dit : ’Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. Mon fils se laisse toucher’. D’un point de vue théologique, les apparitions de la Vierge Marie sont un prolongement des noces de Cana : ’Faites tout ce qu’il vous dira’ (Jean 2, 5). Son testament, c’est la Parole de son Fils. » Un sourd, dans l’assistance, demande pourquoi la Sainte Vierge n’apparaît plus aujourd’hui alors qu’elle apparaissait beaucoup auparavant en France. Le père Xavier Loppinet n’a pas de réponse mais rappelle que nous avons la chance d’avoir le sanctuaire de Lourdes pour se recueillir.

Pour l’aumônier des sourds et malentendants du diocèse de Rennes, « le langage des sourds est très riche à travers les émotions, le contact visuel, les expressions du visage… Ils sont contents de se retrouver et de pouvoir passer une journée de fraternité, comme celle-ci à Querrien, entre sourds et entendants. L’identification à Jeanne Courtel est évidente dans ce lieu ! » Le père Xavier Loppinet a souligné que « les sourds avaient quelque chose à nous dire. Il y a des choses à faire ici, au sanctuaire de Querrien pour la Fraternité des sourds. La Vierge Marie nous aide, elle parle à tout le monde. Aussi, les pèlerinages mariaux sont un lien entre toutes les sociétés »

Retour sur cette journée spirituelle

A la fin de ce temps-fort, le père Xavier Loppinet s’est dit « remué » par cette journée. Depuis que ce dernier est aumônier des sourds et malentendants du diocèse de Rennes, il assure être davantage « libéré » dans sa manière de s’exprimer à travers une gestuelle plus développée notamment. « La langue des signes est notre langue maternelle. Le petit s’exprime beaucoup avec des gestes les premières années ». Dans la communauté sourde, votre prénom est adapté en gestes qui vous caractérisent. « On vous donne un nom, vous êtes baptisé », souligne le père Xavier Loppinet.

Hélène Boulanger, la traductrice qui a permis les échanges entre sourds et entendants durant cette journée au sanctuaire Notre-Dame de Toute Aide à Querrien, a conclu en disant que « les sourds nous apprenaient à voir ». A travers la langue des signes, « je me suis rendue compte de nos bavardages, nous entendants, durant la messe. On noie la Parole de Dieu dans nos paroles. Les sourds ont quelque chose à nous apprendre, ils sont plus concis ».

Contact

Pastorale de la santé :
Maison Jean-Marie de la Mennais - 7 rue Jules Verne - 22000 Saint-Brieuc
Déléguée épiscopale : Mariette Mignard
Tél. : 02 96 68 13 40
Mél : mariette.mignard[at]gmail.com

Voir en ligne : Histoire de Jeanne Courtel