Jeudi 10 novembre 2016

Retour sur le pèlerinage autour des oeuvres d’Arcabas - Octobre 2016

Du 24 au 29 octobre dernier, une trentaine de pèlerins du diocèse de Saint-Brieuc s’est rendue sur les pas de le peintre Jean-Marie Pirot, plus connu sous son nom d’artiste Arcabas. Au départ des Côtes d’Armor, ces derniers ont pris la direction de Chambéry, puis de Biviers avant de rejoindre l’Alpes d’Huez, Grenoble, Saint-Hugues de Chartreuse et La Salette.

« Après tout, si Dieu m’a donné des yeux pour voir la beauté et une main pour la transmettre, ce que je suis en train de faire est une prière », Arcabas

ARCABAS

A mes risques et périls, je me suis déclaré peintre et c’est vrai que je peins dix heures par jour deux cent cinquante jours par an. La centaine de jours inemployés est impartie aux errements, à la détresse, à la recherche obstinée d’une « conscience d’être » brusquement égarée, sans laquelle plus rien n’est possible, surtout pas l’élaboration passionnée et souvent hasardeuse de ces sortes de miroirs appelés œuvres d’art.

PROGRAMME DE LA SEMAINE

  • Mardi 25 octobre

* Visite de l’église Saint-Pierre à Cognin
>> En savoir plus sur ce lieu

* Visite et eucharistie dans l’église ronde du Sacré-Cœur à Chambéry
>> En savoir plus sur ce lieu

* Visite de l’abbaye de Tamié
>> En savoir plus sur ce lieu

  • Mercredi 26 octobre

* Visite de l’église Notre-Dame des Neiges à l’Alpes d’Huez
Puis eucharistie à la crypte

>> En savoir plus sur ce lieu

  • Jeudi 27 octobre

* Visite de l’église de Saint-Ismier
>> En savoir plus sur ce lieu

* Visite et eucharistie dans la basilique du Sacré-Cœur à Grenoble
>> En savoir plus sur le lieu

* Visite de l’église du bourg de Sappey-en-Chartreuse
>>En savoir plus sur ce lieu

* Visite du musée d’art sacré contemporain de Saint-Hugues de Chartreuse
>> En savoir plus sur ce lieu

  • Vendredi 28 octobre

* Visite du Sanctuaire Notre-Dame de la Salette
>> En savoir plus sur ce lieu

SUR LES ROUTES D’ARCABAS

MOIGNAGE DE CATHY

C’est en Isère que la notoriété d’Arcabas va commencer, là où sont actuellement exposées trois de ses œuvres dans l’église Saint-Hugues-de-Chartreuse. Évidemment, il y a autant d’incroyants que de croyants qui visitent ce musée. Tout le monde est dans l’étonnement. On est accueilli par deux anges, Moïse et le poisson Ictus au sol de l’église-musée.

Le rayonnement de la foi d’Arcabas est très large. C’est durant son séjour au Canada que le peintre a trouvé son nom d’artiste. Entre 1969 et 1972, Arcabas a été invité par le Conseil permanent national des Arts du pays, temps durant lequel il sera également professeur à l’université d’Ottawa. Arcabas y fondera et dirigera « l’atelier collectif expérimental ».

Au travers des œuvres d’Arcabas, on a pu découvrir des techniques, des représentations différentes : sculptures, mobiliers liturgiques, vitraux… Arcabas est un témoin de la foi ! Il a exprimé des louanges de façon abstraite. Il devient l’outil de la création de Dieu avec humilité. « Ce n’est pas moi qui pense, c’est le Seigneur qui m’a donné un don, celui d’être un médiateur de sa parole », disait-il.

ARCABAS

Quant à la beauté, que pourrais-je vous en dire, vous qui pouvez, comme moi, la voir toujours et partout, celle-ci où d’autres encore dans leurs multitudes et variété sinon qu’ensemble, elles forgent l’adorable visage de Dieu. […] Pour moi, ce qui est beau est nécessairement vrai et bon, ou ce qui est vrai et bon ne peut pas ne pas être beau. Enfin, plus que du vrai et du bon, c’est toujours du beau que je poursuis la trace, […) c’est là que je Le touche, à quoi rien ni personne au monde ne saurait me faire renoncer.

Dieu est plus grand que notre cœur et beaucoup plus grand que notre tête. Voyez, j’appartiens à cette catégorie de gens qu’on nomme des artistes, parce qu’ils ont pour projet d’imiter le Dieu Créateur. On les appelle parfois abusivement « créateurs » alors qu’en fait, ils ne sont qu’arrangeurs ou organisateurs de matières données […]. Il se trouve pourtant parfois que ces naïfs, à force de labeur, d’observation et d’amour, parviennent à placer dans leur ouvrage un petit reflet de la beauté de Dieu. C’est la Grâce qui fait ce qu’elle veut.

Voir en ligne : Site officiel d’Arcabas