Lundi 14 avril 2014 — Dernier ajout mardi 15 avril 2014

Soirée Fragilités du 25 mars 2014 à Lannion, compte rendu de la soirée

Avec le groupe des amis de la Vie de Lannion

A la soirée sur le thème des Fragilités, organisée le 25 mars par le groupe des amis de la Vie de Lannion, plus d’une centaine d’invités étaient présents.

Fragilités photo Gilles
Fragilités photo Gilles

Fragilités physiques, psychologiques, sociales … trois invités étaient prévus, mais Jean-Claude Têtu, ancien détenu, s’est retrouvé alité avec une crise aigüe de sciatique … les corps témoignent eux aussi de nos fragilités !

Nathanaël et Katia ont créé il y a quelques années le Village Saint-Joseph, à Plounevez-Quintin : « C’est un lieu improbable comme il en existe peu, au fin fond de la Bretagne, un village qui ressemble à une cour des miracles et qui ouvre grand ses portes à tous ceux que la vie a malmenés : sortants de prison, sans domiciles fixes, alcooliques, sans papiers, dépressifs… Ils trouvent là un accueil chaleureux et le véritable foyer que, bien souvent, ils n’avaient jamais eu. Peu à peu ils reprennent confiance en eux, en la vie. » (Le village Saint-Joseph, Un autre chemin, DVD Le Jour du Seigneur).

Nathanaël nous a confié son itinéraire, les addictions et la violence, le désespoir et la volonté d’en finir. Jusqu’au jour où, incroyant, il est entré dans une église pour crier vers le Maître de l’Impossible : « Si tu existes, montre-toi  ». La suite de l’histoire ressemble à un miracle. Désormais Nathanaël ne lâche plus la main du Christ. Avec Katia son épouse, ils accueillent les êtres brisés par la vie, et les accompagnent des ténèbres vers la Résurrection.

Gilles le Druillennec est né infirme moteur cérébral (IMC pour les intimes de ce combat quotidien). Une famille unie et solidaire a permis à l’enfant d’apprendre à parler, à marcher, à espérer. La proximité de la mer, un amour fou de la vie et une persévérance héroïque ont fait le reste : Gilles est aujourd’hui éducateur sportif en voile (titulaire d’un Brevet d’Etat), chauffeur d’autocars et comédien.
Il accueille dans sa vie, en voile comme au théâtre, tous les publics : enfants, adolescents, personnes âgées, valides ou handicapés. Il est surtout celui qui brise les tabous du handicap, grâce à l’humour et à l’émotion juste. Après l’avoir rencontré, notre regard sur les personnes porteuses de handicap est définitivement transformé. Au grand jeu de la vie, la force et la faiblesse ne sont pas toujours les cartes que l’on imagine … Avec Gilles et son épouse Agnès nous avons ri, d’un rire de complicité joyeuse.

L’espérance et la confiance illuminaient le visage de chacune des personnes venues à cette soirée. En souvenir de ces éclats d’incandescence, les invités sont repartis avec un marque-pages rappelant le chemin des témoins :

« L’image que vous vous faites de ma fragilité, j’en fais une force à la gloire de la différence » Gilles le Druillennec

« Accueillir et accepter ses limites sans perdre l’Espérance. Le mal n’aura pas le dernier mot. Le Christ nous rejoint là où nous sommes. » Jean-Claude Têtu

« C’est Jésus qui, le premier, vous demande un certificat d’hébergement ». Père Loisel, au Village Saint-Joseph

Pour aller plus loin :

www.villagesaintjoseph.org/

www.barrezladifference.fr/