Lundi 21 septembre 2015

Sois fort et Prends courage, en tout temps !

« La vie n’est pas un long fleuve tranquille, » : Voilà une expression populaire que l’on utilise facilement pour illustrer les hauts et les bas de notre existence. Ces hauts et ces bas qui entraînent en nous des "changements de météo intérieure ». Il est bon d’en prendre conscience et de s’exercer à garder le cap sur la petite flamme Espérance .

« Espère le Seigneur, sois fort et prends courage ! espère le Seigneur. » Ps 26,14

Tempête - Photo AD
Tempête - Photo AD

En toi, ce n’est pas toujours plein soleil !
Les soucis de la vie, la fatigue des jours
te cachent l’horizon de la joie.
Tu marches dans le brouillard.

Peut-être est-ce carrément la tempête ?
Telle relation écartelée,
Ou un vent de discorde et de découragement
Secouent la barque de ton cœur et de ta vie
« Au secours ! Je vais couler ! »

Ou bien encore, c’est un vent de sable
qui vient bousculer la caravane de tes pas !
Alors, c’est comme une marche à l’étoile,
dans le désert et l’aridité des jours.

Quand ton climat intérieur te fait errer
dans la nuit ou l’ouragan,
Quand ton chemin devient difficile
et te plonge dans la peur ou la tristesse,
Recherche au fond de toi
Cette petite lueur,
cette petit flamme Espérance :
Ton Seigneur « Vivant au milieu de toi »

Remue les graviers de ton existence :
Elle est là la source de ton devenir !
Tu entendras tout doucement
L’onde de tranquillité,
de bien-être et de confiance,
venant irriguer
l’ordinaire de tes pas.

Espère le Seigneur !
Sois fort et prends courage !
Espère le Seigneur !

Alberte

Petits exercices-d’attention à ta météo intérieure
Ciel calme - Photo AD
Ciel calme - Photo AD
  • Quand tes jours sont gris, trouve ce qui peut les colorer. Fais-toi du bien, prends soin de toi ! Immerge-toi dans un marché coloré de fruits, de fleurs et de rencontres ! Sors de ton appart’ ou de ta maison ! Parfume-toi ! Va chez le coiffeur ! Marche dans la nature ou au bord de la mer en prenant ton temps !
  • Ne laisse pas une colère ou une tempête intérieure dégénérer en tsunami ! Respire ! Souffle ! Relaxe-toi ! Prends le temps de la réflexion avant de répondre à tel mail, tel SMS, tel parole. Échange avec un ami ! Tiens le cap ! Le calme reviendra ;
  • N’oublie pas de te remettre dans le vent de l’Esprit qui « souffle où il veut, quand il veut ». Invoque-le dans les moments de combat et de solitude, afin qu’il « te couvre de son ombre » .