Lundi 26 octobre 2015 — Dernier ajout samedi 31 octobre 2015

Stéphane Melot, nouveau diacre

L’Église appelle pour le diaconat des hommes bien engagés dans un secteur de la vie sociale. Mgr Denis Moutel demande à Stéphane Melot d’exercer son ministère de diacre dans son domaine professionnel où il s’est déjà beaucoup formé : celui de l’éthique médicale, des soins palliatifs et de la fin de vie.

Sur le plan diocésain, ce cadre infirmier à Dinan pourra sensibiliser à l’éthique les diacres, les mouvements et les associations d’Église portés vers l’aide aux personnes fragiles. « Ma vie au travail, comme cadre hospitalier responsable de l’équipe mobile des soins palliatifs, en sera évidemment imprégnée, colorée… », remarque l’intéressé.

L’ordination diaconale de Stéphane Melot, ce 25 octobre, en l’église Saint-Malo de Dinan, est l’aboutissement d’une longue période de discernement qui a duré six ans. Le premier appel, inattendu, remonte à 2009.

Le cheminement s’est poursuivi durant un an, avec d’autres appelés, aidés par un prêtre et un diacre ; car l’Église et le diacre cheminent ensemble. Après la confirmation de l’appel, suit une formation de trois ans, commune aux diocèses de Vannes et Saint-Brieuc. On y approfondit, durant huit dimanches par an, trois grands thèmes : ce qu’est le diaconat, la connaissance des sacrements, l’esprit et les apports du concile Vatican II.
Cette formation est complétée, dans le diocèse de Saint-Brieuc, par un parcours biblique et théologique, celui-là plus orienté sur l’échange.

Michel Schwerer
Extrait de Eglise en Côtes d’Armor, novembre 2015

Voir en ligne : le père de famille est ordonné diacre - le télégramme -