Table ronde à Ecclésia 22
Mardi 10 janvier 2012

Tables ouvertes

Tables ouvertes

C’est quoi les Tables Ouvertes ?
Une démarche communautaire d’accueil, de rencontre fraternelle autour d’un repas partagé avec les plus pauvres, les plus isolés, celles et ceux qui sont en manque d’amour et d’attention, de relations personnelles, sociales, familiales, parfois en manque de tout.

Tables ouvertes
Tables ouvertes

Les Tables Ouvertes permettent aux bénévoles qui les réalisent d’élargir « l’espace de la tente » comme le dit le prophète Isaïe (Is 54, 2) par

  • la démarche d’invitation (les paroissiens invitent une personne ou une famille pauvre, seule ou isolée et l’accompagnent
  • le partage du pain de l’amitié
  • le partage du temps de préparation du repas, le repas, l’après repas,
  • le respect de l’autre conjugué à la simplicité de l’accueil
  • l’échange, la convivialité, la réciprocité

Enjeux des tables ouvertes pour l’annonce de la foi

Les Tables Ouvertes sont avant tout un espace où se vit la charité. L’arrivée de nouveaux contribue à des rencontres dont les témoignages illustrent la fécondité.
Les Tables Ouvertes nous permettent de découvrir tout un peuple souvent de baptisés que nous ne voyons pas à l’église. Des relations nouvelles sont tissées. La clé de voûte réside dans l’action invisible mais bien réelle de l’Esprit saint.

Les points de vigilances

  1. Ce n’est pas un lieu d’accompagnement social
    Les Tables Ouvertes sont des espaces de rencontres fraternelles et d’écoute
  2. Ce n’est pas un lieu type « soupes populaires »
    Il est essentiel que chacun, invitant et invité, puisse participer à l’organisation en apportant un peu de soi-même.
  3. Ce n’est pas un « club »
    L’objectif premier des Tables Ouvertes est précisément d’ouvrir davantage la Paroisse ou le secteur aux réalités extérieures.
    Il faut prendre le risque d’inviter largement et prendre le soin de repérer toutes les formes de solitudes et de pauvretés dans le quartier ou dans le(s) village(s). Les personnes « invitées » au premier repas doivent pouvoir devenir invitantes pour les repas suivants.
  4. Ce n’est pas un lieu figé
    Au fur et à mesure des repas, les personnes invitées doivent être associées à différentes taches.

Entendu aux tables ouvertes

  • « L’amitié existe encore. »« Je donne, je reçois, je partage »
  • « Cela fait au moins quinze ans que personne ne m’avait invité J’y reviendrai avec plaisir. J’inviterai quelqu’un que je connais. »
  • « Je me lie d’amitié avec des personnes qu’avant je croisais sur le trottoir et que je ne saluais pas. »
  • « Je peux y venir avec mes enfants .C’est leur fête aussi. On s’en occupe. Je peux partager un moment avec d’autres personnes que j’ai connues. Après, je me sens moins seule. »
  • « C’est un temps d’écoute, de convivialité qui me permet de mettre en pratique l’Amour des Autres à travers la Parole de l’Evangile qui nous dit que Jésus partageait souvent à table ».
  • « Tout se passe dans la simplicité de l’accueil, le respect de l’autre et l’amitié : le co-voiturage, la préparation de la salle, le repas, l’après repas.

Ecrit sur le Livre d’or des tables ouvertes

  • Bravo aux Tables Ouvertes ! quelle initiative, bonne et fraternelle. Le partage se multiplie et la joie naît dans les cœurs et les yeux de ceux qui l’avaient oubliée.
  • … Merci pour l’accueil et la générosité ; vous faites un travail génial pour satisfaire les autres.
  • Rien de plus grand et de plus beau que l’Évangile en actes. Aujourd’hui, je suis le témoin de la joie et de l’espérance qu’apporte la Parole de Dieu prise au sérieux. Puissent ces « Tables Ouvertes » être de plus en plus ouvertes.
    Lucien Fruchaud.
  • Aujourd’hui, j’ai fait de nouveaux amis.
    J.