Proposer la foi
Mardi 5 juin 2012 — Dernier ajout lundi 20 août 2012

Témoignage sur B’Abba

Et si nous nous rencontrions ?…

B’ABBA ! ce mot intrigue… qu’est-ce que c’est ? J’y suis allée et je vous raconte… pour y venir ou… le proposer…

À une époque où les portes sont fermées, où le temps manque, où les étiquettes ont la vie dure… la communauté pastorale propose une rencontre pour faire connaissance, le temps d’un petit déjeuner.

Ce rendez vous qui dure environ 3h est l’occasion de vivre un moment inhabituel, un peu hors du temps… Des petites tables dressées avec gout accueillent chacune un groupe de 5 personnes maximum (4 « invités » et un accompagnateur « paroissien habité par la foi », non engagé en église) à qui il est proposé un temps d’écoute et de partage. Aucun enjeu n’est posé sur cette rencontre (ni en terme d’engagement spirituel, ni en terme financier puisque ce temps est entièrement offert). Il ne s’agit donc ni d’un programme, ni d’un parcours.

Éloigné de l’église, recommençant ou croyant convaincu, chacun est porteur de doutes, de questionnements et/ou de certitudes. Quelle richesse d’avoir l’occasion de les partager… Découvrir la singularité du parcours de chacun, l’authenticité des expériences vécues, la sincérité des remises en question… Les règles simples de confidentialité, d’écoute et de non jugement permettent aux participants de se livrer sans tabou, en confiance. L’accueil du silence est également de mise, dans le plus grand respect du choix individuel.

Concrètement, ce temps est rythmé de différentes phases : tantôt de présentation, tantôt de partage, tantôt d’écoute de l’autre ou de la parole par l’intermédiaire de 2 « serveurs » qui proposent le café, les croissants… et l’évangile racontée sous la forme de petites mises en scène de quelques minutes, tantôt de relecture.

La foi est, par Jésus, une expérience de rencontre avec Dieu. C’est une expérience accessible à tous, quel que soit son parcours et sa situation.

Alors si vous trouvez que l’église manque d’écoute, si vous avez le sentiment de ne pas y avoir votre place, si les yeux qui brillent de certaines personnes portées par la foi vous interpellent mais restent un mystère ou si tout simplement vous avez envie de « vous poser »… ce moment est fait pour vous… là où vous en êtes… en toute liberté…