Dimanche 10 avril 2005 — Dernier ajout vendredi 19 octobre 2012

Tréguier - avril 2005

La Tente de la Rencontre dressée à Tréguier


Un espace de prière, un chemin de communion au service de l’Eglise diocésaine ; C’est aussi partager, se découvrir mutuellement dans la diversité des sensibilités spirituelles.

Aujourd’hui environ 135 personnes portent le souci des intentions de prière confiées par le père Evêque. Personnes malades ou valides, jeunes ou plus âgées, laïques, religieux, consacrés, ordonnés, les prêtres résidents au Cèdre. Les soeurs du Carmel de Saint Brieuc qui sont à Montigné s’étaient jointes à nous par fax ce dimanche 10 avril.

Après la célébration eucharistique à la cathédrale de Tréguier nous nous sommes retrouvés autour d’un pique nique partagé au centre Saint Augustin, accueillis fraternellement pas la communauté du Centre.

Nous avons poursuivi par les témoignages sur la place de l’Eucharistie dans notre vie.

Témoignages

3Au Village Saint Joseph à Plounévez Quintin3

Nathanaël, Katia et leur enfants y vivent depuis 6 ans. Le projet repose sur une démarche de foi en l’amour du Christ pour tout homme, particulièrement les plus blessés, ceux qui ont besoin de faire une pause. Que veux tu de nous Seigneur en ce lieu ? […] l’intuition se faisait plus claire ; écrire au Père Evêque et demander la présence du Saint Sacrement au sein du village.

L’accord nous a été donné par l’intermédiaire du père Loisel venu célébrer à cette occasion et nous disant au cours de l’homélie cette parole fondatrice. « C’est Jésus, le premier qui vous demande un certificat d’hébergement ». « Jésus réellement présent, doit être accueilli le premier, dimension que nous essayons de vivre.

L’itinéraire de chacun est différent mais le Seigneur est à l’œuvre. « Il se passe quelque chose dans le cœur, chacun se laisse apprivoiser, regarder par Jésus, par le Père qui est guérissant dans le silence et l’intimité. Ca fait du bien de prier ainsi, dit l’un d’eux. L’eucharistie se vit aussi en participant aux messes de semaine chez les soeurs de Gouarec ou dans les paroisses le dimanche. »

3La communauté du Pain de Vie à Plémet3

Cette communauté a été fondée en 1976 en Normandie par les Pingault. Depuis elle a essaimé en France, dans le monde. « L’adoration eucharistique est le cœur de notre vie. On ne peut pas dissocier la vie eucharistique de la vie avec les »pauvres ». Dans l’Evangile Jésus est entouré des pauvres. Ce sont deux réalités indissociables pour que le pain de vie existe. Les temps de prière sont vécus le matin, le midi et le soir. Chacun participe à un temps de prière quotidienne. […]

L’eucharistie devient mission.« 3Le Père André Loisel témoigne de la place de l’Eucharistie dans sa vie de prêtre3 »Prêtre rendant grâce à Dieu de cette maturation progressive et heureux de la partager. Passer du Mystère de l’Eucharistie découvert enfant, sans le comprendre jusqu’au ministère de l’Eucharistie. Découverte de ma vocation en entendant chanter le cantique « O l’Auguste sacrement »…

Devenir prêtre c’était pouvoir dire la messe. Découverte de la Parole de Dieu au petit séminaire de Quintin avec le récit de l’institution de l’Eucharistie « Ma vie, nul ne la prend, mais c’est moi qui la donne. » Symbole, réalité, le prêtre donne sa vie et s’offre au Christ pour le Salut du Monde."

Fax de soeur Anne et des sœurs Carmélites de Saint-Brieuc qui sont à Montigné.

Avec vous, nous portons les intentions que notre évêque a recommandées à la prière de la Tente de la Rencontre. L’Espérance est parfois difficile dans notre monde tourmenté et trop superficiel, mais cependant que de signes nous sont donnés de la présence agissante du Seigneur, aujourd’hui, au milieu de nous.

Soyez assurés que nous demeurons, dans le silence et la prière, très proches de notre diocèse toujours confié à notre prière. L’éloignement géographique imposé par les circonstances n’a rien changé à notre attachement à cette Eglise que nous aimons.

En profonde communion en ce jour et tous les jours.