L’annonce de Noël, en compagnie de Fra Angelico
Lundi 20 décembre 2004 — Dernier ajout lundi 20 novembre 2006

Un secret

Réduction du tableau de l'Annonciation

Porte derrière la Vierge

Portons maintenant notre regard au centre du tableau : pourquoi le peintre a t-il introduit, juste à côté de Marie, un élément qui semble inutile : une porte ouverte sur un mur sombre dont la petite fenêtre est scellée. Fra Angelico a introduit là, exactement au centre de la perspective, le symbole de l’insondable mystère qui plane sur toute cette scène. Il nous fait un clin d’œil. Pourquoi ? Pour que nous soyons avertis que le tableau ne nous montrera pas tout. Nos yeux ne verront pas tout de ce qui se passe. La conception de l’enfant-Dieu, irruption de l’Invisible dans le visible, reste un secret caché à nos yeux, aussi entouré de silence que la résurrection de Jésus au cœur de la nuit. L’ombre de l’Esprit qui environne la Vierge de l’Annonciation et l’ombre qui se retire à l’aube de la résurrection font entendre une même musique de fin silence.

Retour
Suite