Mercredi 27 juillet 2016

Vendredi 29 juillet, jeûne et prière dans toute la France et à Cracovie.

Au lendemain de la tuerie de Saint-Etienne-du-Rouvray, Mgr Denis Moutel invite les catholiques « à prier et ne pas céder à la haine. »

Dans un entretien au journal Ouest-France, Mgr Denis Moutel, qui participe aux Journées Mondiales de la Jeunesse avec une centaine de jeunes du diocèse nous adresse son message.

Ouest-France 27 juillet - Trois questions à Mgr Denis Moutel

Propos recueillis par Joël Bigorgne le 26 juillet 2016

A quelques heures de l’ouverture officielle des Journées Mondiales de la Jeunesse, dans quel état d’esprit se trouvent les jeunes pèlerins français ?

Tout le monde ici est abasourdi par cet horrible assassinat… J’étais en compagnie de Mgr Lebrun, archevêque de Rouen, au QG français des JMJ à Cracovie, quand nous avons appris la nouvelle ce midi. (NDLR : hier midi). Tout de suite, nous nous sommes mis à prier pour le Père Jacques Hamel…
Nous avons reçu beaucoup de témoignages de sympathie des délégations étrangères. L’archevêque de Cracovie a déjà demandé à tous les Jmjistes présents en Pologne de prier pour la communauté catholique de Saint-Etienne-du-Rouvray et pour la paix.
Dans quelques heures, il présidera la messe d’ouverture, il évoquera sûrement cette actualité dramatique. L’heure sera à l’émotion et au recueillement.

Avez-vous songé à revenir en France avec la délégation costarmoricaines ?

Je conçois que cela puisse paraître difficile de rester dans l’ambiance festive des JMJ. Mais il ne faut surtout pas partir. Je demande aux jeunes Costarmoricains, à tous les jeunes présents ici, de ne pas avoir peur. De ne pas baisser les bras devant de tels actes. Et de na pas céder à la colère et à la haine : l’amour miséricordieux est la seule réponse à la violence brutale. L’Eglise Catholique ne peut prendre d’autres armes que la prière et la fraternité entre les hommes.

Quel message adressez-vous aux Costarmoricains ?

Le même : ne pas avoir peur et rester unis. Il faut taire les différences, mettre entre parenthèses les petits calculs et s’unir sur l’essentiel. Seule la fraternité, chère à notre pays, est la voie qui conduit à une paix durable. Vendredi prochain, j’invite les catholiques du diocèse à une journée de jeûne et de prières. D’autres initiatives seront sans doute prises…
Comme le glas des églises du diocèse qui pourrait sonner ce jour-là.

Dans les paroisses de notre diocèse de St Brieuc

C’est toute l’Eglise qui est touchée dans un de ses serviteurs ; c’est chaque baptisé qui est meurtri dans sa foi. Notre réponse à une telle barbarie se trouve dans la prière et dans le renforcement de notre solidarité avec tous les artisans de paix.

Mgr Denis Moutel invite toutes les paroisses du diocèse :

  • à sonner le glas dans toutes les églises du diocèse, vendredi prochain à midi
  • à célébrer une messe dans toutes les paroisses, en mémoire du Père Jacques HAMEL.
  • à prier plus spécialement pour la paix dans notre pays et pour le monde au cours des prochaines messes dominicales.

A Cracovie, Mgr Denis Moutel et les jeunes français qui sont aux JMJ vivront le chemin de croix avec le pape François vendredi à 17h30.

Soyons tous unis par la prière.

Voir en ligne : Saint-Brieuc. L’Eglise rend hommage au Père Jacques Hamel