Visite pastorale à Lannion
Lundi 29 novembre 2010

Visite de Mgr Denis Moutel à la Technopôle Anticipa de Lannion

24 novembre 2010

Monseigneur Denis Moutel, PP. Gérard Nicole et Laurent Le Boulc'h -  voir en grand cette imageDans le cadre de ses visites dans les neuf secteurs pastoraux , Mgr Moutel était à Lannion le mercredi 24 novembre 2010. Il a souhaité, sur proposition de Laurent Le Boulc’h, curé de Lannion, prendre contact avec les réalités de cette zone industrielle trégoroise, berceau de la recherche-innovation bretonne dans les Technologies de l’Information et de la Communication (TIC), depuis le décentralisation, à Lannion , du Centre National d’ Études des Télécommunications (CNET) dans les années 1960, grâce à Pierre Marzin.

Accompagné de Gérard Nicole, vicaire général, et des curés de Lannion, Plestin-les-Grèves, Tréguier, Plouaret, Perros-Guirec, de prêtres du secteur et de trois diacres dont Antoine Papin salarié de France Télécom et Hervé Bescond retraité d’ALcatel, le Père évêque a été accueilli, dans ses locaux, par Mme Gaëlle Le Mer directrice de l’Agence de Développement Industriel du Trégor (ADIT) avec un café bien apprécié.

Un historique a démarré la rencontre. Présenté par Emmanuel Le Bolzer, responsable régional syndical ayant travaillé dans la zone , celui-ci mis en perspective les évolutions de la zone à travers ses activités de recherche-innovation qui ont fait progresser de manière significative la filière des Télécoms française, les entreprises se « posant » à coté du CNET, les emplois de haut niveau et de fabrication (actuellement plus de 5000), mais aussi les crises difficiles et cycliques qui ont frappé et failli abattre l’activité (1984/85, 1996/97, 2001/2005), E. Le Bolzer a mis aussi l’accent sur les réactions humaines à ces crises, en particulier à travers l’association « Le Trégor Debout » unique en France dans sa composition (tous les syndicats ), sa durée, ses actions et ses résultats [1]

Gaëlle Le Mer -  voir en grand cette image Puis Gaelle Le Mer explique le rôle et les missions d’accompagnement, études, soutien, diversification, informations interne et externe , et mise en relation, de l’ADIT qui regroupent les grands groupes comme Alcatel-Lucent et Orange et aussi les PMI/PME, et pas seulement du domaine des TIC, l’école d’ingénieurs (ENSSAT), l’IUT… avec l’aide des collectivités (Région Bretagne, Conseil général , agglomération et communes).

Gérard le Bihan -  voir en grand cette imageM. Gérard Le Bihan, cadre dirigeant à Alcatel-Lucent Lannion mais aussi Trésorier du Pôle « Images et Réseaux », intervient pour décrire les atouts du Trégor, dont ce pôle de compétitivité à vocation mondiale, coordonné entre Rennes, Brest et Nantes, dont Lannion est le siège et qui développe aussi des projets innovants créateur d’emplois. Mais aussi l’accord signé entre Alcatel et Orange mettant leurs moyens techniques, humains et financiers à la disposition des PMI/PME. M. Le Bihan conclut son propos sur le projet d’Institut de Recherche Technologique qui permettrait à la Bretagne et au Trégor d’« être à la pointe » dans les TIC mondiaux . La concurrence sera extrêmement rude… Il y en aura six en tout en France.

Thierry Georges -  voir en grand cette imageM. Thierry Georges, responsable fondateur d’Oxxius, PMI/PME spécialisée dans l’optique et à l’avant garde dans les lasers, raconte son cheminement d’ingénieur au CNET dans la recherche fondamentale, pionnier dans l’optique dans les années 80, puis la création de sa « start-up » par essaimage, le rachat de celle-ci par un grand groupe américain qui la « suça » et la fit disparaître, ses rebonds dans les plateformes « collaboratives », c’est à dire mutualisant les moyens, puis recréant son entreprise… Un vrai itinéraire de créateur, de refus de baisser les bras et rebondissant pour mettre en avant ses potentiels au service de la zone et des emplois. Un bel exemple humain.

Philippe Ménard -  voir en grand cette imageAvec M. Philippe Ménard, Ingénieur ayant passé d’Alcatel à Siemens et actuellement à Orange, c’est la partie humaine découlant des conséquences de ces nouvelles technologies, des managements technocratiques et inhumains dans leur finalité, à travers les évènements dramatiques qui ont secoué le Trégor , qui est en débat avec l intervention de nos deux diacres en particulier…

Grave question, posée par Pierre, prêtre ivoirien, sur la place de l’Homme à travers l’utilisation de ces nouveautés, matériels qui facilitent la vie bien sûr… mais avec quelles conséquences sociales, sociétales et dans les conditions de travail. Mgr Moutel s’interroge sur l’impact dans l’environnement associatif, culturel… de l’activité trégoroise.

Cela mériterait une soirée de réflexions approfondies…Il y va de l’avenir de nos sociétés… et assurément l’Église a une parole à dire.

Michel Lissillour -  voir en grand cette imageEnfin M. Michel Lissillour, vice-président de l’Agglo et Maire de Trébeurden, nous présente la situation de l’Enseignement supérieur à travers plus de 1500 étudiants dans les différentes filières, pas seulement TIC… La présentation se termine par la visite « en exclusivité », car pas encore inauguré , d’Imagin Lab , nouvel laboratoire unique en Europe qui fera, en grandeur nature avec des utilisateurs, les expérimentations de nouveaux services , logiciels et matériels.

Une rencontre sûrement instructive pour notre nouvel évêque très studieux et curieux de « l’histoire humaine » en Trégor.

© Les photos sont du P. Christian Le Meur.

[1Lire Le Bolzer, Emannuel, Le Trégor Debout, Éditions des Traboules, 2009, 365 p.

info document info document info document info document P. Laurent Le Boulc'h P. Gérard Nicole Monseigneur Moutel info document info document info document info document info document info document info document info document info document info document info document info document info document info document Philippe Ménard, Emmanuel Le Bolzer, Michel Lissillour info document info document info document info document info document